Médecine

Paramédical

Autres domaines


Morts fœtales in utero - 02/12/14

Doi : 10.1016/j.jgyn.2014.09.018 
T. Quibel a, , T. Bultez a, J. Nizard c, d, D. Subtil e, f, g, C. Huchon a, b, P. Rozenberg a, b
a Service de gynécologie-obstétrique, CHI Poissy-Saint-Germain-en-Laye, 10, rue du Champ-Gaillard, 78300 Poissy, France 
b EA 7285 risques cliniques et sécurité en santé des femmes, université Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines, 78000 Versailles, France 
c Service de gynécologie-obstétrique, groupe hospitalier Pitié-Salpêtrière, AP–HP, 47-83, boulevard de l’Hôpital, 75013 Paris, France 
d Inserm U1150, CNRS UMR 7222, UPMC université Paris 06, Sorbonne universités, 75005 Paris, France 
e Pôle femme-mère-nouveau-né, université Lille–Nord de France, hôpital Jeanne-de-Flandre, 1, rue Eugène-Avinée, 59037 Lille cedex, France 
f Pôle d’anesthésie-réanimation, université Lille–Nord de France, hôpital Jeanne-de-Flandre, 1, rue Eugène-Avinée, 59037 Lille cedex, France 
g EA2694, UDSL, université Lille–Nord de France, UHC Lille, 59000 Lille, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Objectifs

Les objectifs de ce chapitre sont multiples : étudier les données épidémiologiques concernant la mort fœtale in utero (MFIU), ses facteurs de risques et étiologies associées ainsi que d’évaluer les actions de prévention primaire et secondaire des MFIU. Nous étudierons aussi dans ce chapitre l’utilité de l’examen fœto-placentaire et de l’autopsie virtuelle par IRM et déterminerons une prise en charge pour l’inhibition de la lactation chez ces patientes.

Méthodes

Recherche bibliographique en langue française et anglaise effectuée par consultation des banques de données PubMed, Cochrane Library.

Résultats

La mort fœtale in utero est un événement ayant une prévalence différente à travers le monde, avec une prévalence mondiale de 2 % et une prévalence de 0,5 % dans les pays à haut revenu (NP1). Les principaux facteurs de risque associés sont la surcharge pondérale, l’âge maternel, le tabagisme, la primiparité, ainsi que des facteurs de risque liés à la grossesse tels le retard de croissance intra-utérin (RCIU) et l’hématome rétroplacentaire (HRP), et des comorbidités maternelles préexistantes telles que l’hypertension artérielle chronique et le diabète préexistant (NP1). La cause de la MFIU la plus souvent retrouvée est une cause placentaire, suivie secondairement de causes chromosomiques, malformatives, et infectieuses (NP3) Il n’existe pas de données suffisantes pour déterminer une classification à utiliser en pratique clinique (NP4). Les données concernant la prévention primaire ne permettent pas d’affirmer le bénéfice d’une action, qu’elle soit dans le suivi de la grossesse ou dans la supplémentation martiale/vitaminique (NP1), et la lutte contre certains facteurs de risque tels le tabagisme ou la surcharge pondérale n’ont pas établi de bénéfice sur la MFIU. Il n’y a pas de recommandation concernant le suivi de la grossesse suivante (NP4). L’autopsie reste l’examen de référence de l’analyse du fœtus, et une IRM postnatale peut être proposée en cas de refus de l’autopsie fœtale (NP4). Une inhibition de la lactation peut être entreprise dans les 24h du post-partum par la cabergoline si la patiente le désire (NP4).

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Objectives

To give consistent data of the prevalence of intrauterine fetal death (IUFD), to assess risk factors and causes related to IUFD, to evaluate prevention of IUFD, to evaluate fetal autopsy and MRI and to determine the management of inhibition of lactation.

Methods

French and English publications were searched using PubMed, Cochrane Library.

Results

Intrauterine fetal death occurs in 2% of the pregnancies worldwide, and in around 0,5% of pregnancies in France (NP1). Major risk factors related to IUFD are maternal overweight, maternal age, and smoking, small for gestational age fetuses or placental abruption, and pre-gestational maternal diseases such as hypertension and diabetes (NP1). The most relevant causes of IUFD are placental anomalies, followed by abnormal karyotypes and congenital malformations (NP3). Data are insufficient to recommend a classification for causes of IUFD. Data concerning primary and secondary prevention do not recommend a specific management for the following of pregnancy. Fetal autopsy is still the gold standard of fetal examination, but fetal post-mortem MRI can be offered when fetal autopsy is refused (NP4). Inhibition of lactation should be started within 24hours postpartum with cabergoline, if the patient demands a treatment (NP4).

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Mort fœtale in utero, Mort antepartum, Mort intrapartum, Perte de grossesse, Mort périnatale, Classification des morts fœtales, Autopsie fœtale, Inhibition de la lactation

Keywords : Intrauterine fetal death, Stillbirth, Antepartum fetal death, Intrapartum fetal death, fetal loss, Classification of stillbirth, Fetal autopsy, Lactation inhibition


Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 43 - N° 10

P. 883-907 - décembre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Pathologies maternelles chroniques et pertes de grossesse. Recommandations françaises
  • J. Nizard, G. Guettrot-Imbert, G. Plu-Bureau, C. Ciangura, S. Jacqueminet, L. Leenhardt, S. Nedellec, V. Gallot, F. Vialard, T. Quibel, C. Huchon, N. Costedoat-Chalumeau
| Article suivant Article suivant
  • Psychologie et perte de grossesse
  • G. Legendre, M. Gicquel, V. Lejeune, E. Iraola, X. Deffieux, N. Séjourné, S. Bydlowski, P. Gillard, L. Sentilhes, P. Descamps

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.