Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Effet du tabac sur la sécrétion de mucus et de muc5ac dans des cultures monocouches de NCI-H292 et des cultures primaires en interface air-liquide de cellules bronchiques humaines de patients BPCO et fumeurs - 02/12/14

Doi : 10.1016/j.rmr.2014.06.025 
J. Charriot, A. Bourdin
 INSERM U1046, Montpellier, France 

Auteur correspondant.

Résumé

Organisation

Travail réalisé sous la direction de A. Bourdin.

Introduction

L’hypersécrétion de mucus est un mécanisme physiopathologique impliqué dans la progression de la bronchopathie chronique obstructive (BPCO). Il a été montré que l’expression de la mucine muc5ac est induite par l’extrait de cigarette dans des lignées cellulaires NCI-H292. Par ailleurs l’expression de la protéine Clara cell secretory protein (CCSP), produite par les Club cells (ex. Clara cells), est diminuée dans les explants pulmonaires et le lavage broncho-alvéolaire de patients BPCO. De plus, nous avons déjà démontré dans des modèles d’épithélium reconstitués ex vivo en interface air-liquide de patients BPCO que l’hypersécrétion d’interleukine-8 (IL-8) induite par la fumée de cigarette pouvait être prévenue par une supplémentation exogène en CCSP recombinant. Nous émettons l’hypothèse que l’hypersécrétion de mucines et de muc5ac induite par la fumée de cigarette pouvait également être prévenue par CCSP.

Matériels et méthodes

Nous avons stimulé avec de la fumée de cigarette en phase gazeuse et traité avec de l’ATP et/ou du CCSP des cultures monocouches de NCI-H292 et des cultures primaires en interface air-liquide de cellules épithéliales bronchiques humaines (CEBH) issues de biopsies de patients témoins, fumeurs, et BPCO. Nous avons évalué la cytotoxicité cellulaire via l’activité lactate-dehydrogenase (LDH). Nous avons ensuite déterminé les taux de muc5ac à la fois par immunofluorescence (CEBH) et par ELISA sur les lysats cellulaires et les surnageants (CEBH et NCI-H292). L’expression d’ARNm de muc5ac a été évaluée par RT-qPCR.

Résultats

Nous avons démontré que la cytotoxicité n’était pas significativement différente entre cultures exposées et non exposées dans les NCI-H292 ainsi que dans les CBEH. Nous avons aussi démontré une hypersécrétion significative d’IL-8 dans les cultures exposées NCI-H292 mais l’absence de sécrétion de mucines en ELISA. Dans les cultures primaires de CEBH, les résultats préliminaires suggèrent une tendance à l’hypersécrétion de mucines et à la surexpression de l’ARNm de muc5ac chez les BPCO exposés et un rôle préventif de CCSP en ELISA chez les témoins exposés.

Conclusions

Les NCI-H292 nous ont permis de valider notre modèle d’exposition mais ne semblent pas constituer un modèle fiable pour étudier la sécrétion de mucus en réponse au tabac. Nos résultats préliminaires sur les cultures primaires de CEBH suggèrent une tendance à l’hypersécrétion de mucines et de muc5ac chez les patients BPCO et un rôle préventif de CCSP chez les témoins exposés.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 31 - N° 9

P. 884 - novembre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Influence de l’étonogestrel sur la commande centrale respiratoire – étude de préparations ex vivo de bulbe rachidien-moelle épinière de rats nouveau-nés
  • D. Osinski, L. Bodineau
| Article suivant Article suivant
  • Influence d’une résistance inspiro-expiratoire, d’une part, et de la ventilation mécanique assistée, d’autre part, sur la neurorégulation de la respiration
  • L. Piquilloud Imboden, L. Brochard, A. Mercat

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.