Médecine

Paramédical

Autres domaines


Compression et ulcère veineux en pratique de ville : une étude observationnelle en médecine générale - 05/12/14

Doi : 10.1016/j.jmv.2014.04.010 
L. Begarin a, A. Beaujour a, b, P. Fainsilber b, J.-L. Hermil b, H. Lévesque a, , Y. Benhamou a
a Département de médecine interne, CHU de Rouen, 76031 Rouen cedex, France 
b Département de médecine générale, faculté de médecine pharmacie de Rouen, 1, boulevard Gambetta, 76000 Rouen, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

Les bandages multitypes, les bandes sèches inélastiques ou à allongement court, les bandes enduites, les bas (chaussettes, bas-cuisses, collants) de classe 4 sont recommandés depuis 2010 par la Haute Autorité de santé en première et deuxième intentions, dans la prise en charge de l’ulcère de jambe veineux.

Objectifs

Évaluer les habitudes de prescription et les connaissances en matière de compression des médecins généralistes. Déterminer les facteurs prédictifs d’une prescription, conforme ou non aux recommandations.

Méthodologie

Étude d’évaluation des pratiques professionnelles réalisée sur une période de 6 semaines auprès de médecins généralistes. Deux cent dix questionnaires ont été envoyés permettant de recueillir, de manière déclarative, les habitudes de prescription des médecins et la prescription établie pour leur dernier patient porteur d’un ulcère veineux.

Résultats

Le taux de réponse était de 36,2 %, soit 76 réponses. Pour le dernier patient vu, les bandes à allongement long étaient prescrites dans 50,8 % des cas, les bas dans 40 % et les bandages multitypes dans 7,7 % des cas. Les bas étaient de classe 2 dans 87,7 % des cas. Les bandes à allongement court et les multitypes n’étaient connues respectivement que par 45,8 % et 38,9 % des médecins. Les recommandations étaient suivies par 10,8 % des médecins. Aucun facteur inhérent aux médecins (âge, sexe, modalités d’exercice, expérience et formation), aux patients (âge, sexe, dénutrition, autonomie) ou à l’ulcère (taille, exsudats, évolution, complexité des soins de l’ulcère de jambe), n’était associé au suivi ou non des recommandations. La formation des médecins permettait une amélioration non significative des prescriptions (14,3 % vs 4 % ; p=0,24).

Conclusion

Le suivi des recommandations en matière de compression en médecine de ville est insuffisant. Une meilleure formation et une connaissance des moyens de compression sont nécessaires afin d’améliorer la conformité des prescriptions et d’encourager le recours aux bandages multitypes et aux bandes à allongement court, qui sont plus efficaces et mieux tolérés.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

Multi-component compression, inelastic, short stretched or coated strips bandages, and class 4 stockings have been recommended since 2010 by the French Superior Health Authority as first- and second-line treatment for venous leg ulcers.

Objectives

Assess the prescribing habits and knowledge of general practitioners about compression therapy and determine factors predictive of prescriptions consistent with recommendations.

Methods

Evaluation study of professional practices conducted during a six-week period. A questionnaire was sent to 210 general practitioners asking them to report their prescribing practices and the last prescription written for a patient with venous ulcers.

Results

The response rate was 36.2% (76 responses). For the last patient seen, long stretched bands were prescribed by 50.8% of responders, stockings by 40% and multi-component compression by 7.7%. Stockings were class 2 for 87.7% of the prescriptions. Knowledge of short stretched bands and multi-component compression was reported by 45.8% and 38.9% of general practitioners respectively. Guidelines were followed by 10.8% of the physicians. No factor related to the general practitioner (age, sex, modalities of exercise, experience and education), to the patients (age, sex, under-nutrition, autonomy) or to the leg ulcer (size, exudates, course, complexity of care), was associated with compliance or not with the guidelines. General practitioner training enabled a non-significant improvement of prescriptions (14.3% vs 4%, P=0.24).

Conclusion

Compliance with the guidelines for compression therapy is insufficient in general medicine. Better training and knowledge of modalities for compression therapy could be useful to improve prescription practices and encourage use of multi-component compression and short stretched bandages, known to be more effective and better tolerated.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Ulcère de jambe, Ulcère veineux, Médecine générale, Compression médicale

Keywords : Leg ulcer, Venous ulcer, General medicine, Compression therapy


Plan


© 2014  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 39 - N° 6

P. 382-388 - décembre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Artériopathie des membres inférieurs du diabétique noir africain : aspects ultrasoniques et facteurs déterminants
  • C. Konin, A.S. Essam N’loo, A. Adoubi, I. Coulibaly, R. N’guetta, B. Boka, J.J. N’djessan, J. Koffi, H. Yao, I. Angoran, M. Adoh
| Article suivant Article suivant
  • Treatment by medical compression stockings among 144 consecutive patients with non-complicated primary varicose veins: Results on compliance
  • D. Rastel

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.