Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Prise en charge chirurgicale des maladies inflammatoires chroniques de l'intestin : traitement chirurgical de la maladie de Crohn - 08/12/14

[40-590-B]  - Doi : 10.1016/S0246-0424(14)65585-0 
D.-J. Birnbaum a, b, T. Bège a, b, S.-V. Berdah a, b,
a Service de chirurgie générale et digestive, Hôpital Nord, chemin des Bourrely, 13915 Marseille cedex 20, France 
b Université Aix-Marseille, 58, boulevard Charles-Livon, 13284 Marseille, France 

Auteur correspondant.

Article en cours de réactualisation

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 13
Iconographies 7
Vidéos 1
Autres 3

Résumé

La place de la chirurgie a considérablement changé ces dernières années en raison du développement de nouveaux traitements médicaux efficaces. Néanmoins, plus de 60 % des patients atteints de maladie de Crohn sont opérés au moins une fois dans leur vie. Les décisions de chirurgie se discutent lors de réunions de concertations multidisciplinaires. Les indications chirurgicales se résument au traitement des complications (sténoses, masses inflammatoires, perforations et fistules symptomatiques) et des échecs du traitement médical. L'approche laparoscopique est actuellement la voie d'abord de choix. La résection iléocæcale est l'intervention la plus couramment réalisée pour les maladies de Crohn du grêle. Le principal objectif est l'épargne intestinale. La résection doit être limitée aux lésions macroscopiques responsables de la symptomatologie. Les strituroplasties ont été proposées comme alternative à la résection intestinale. Leur indication se discute lorsque la résection fait courir le risque d'un grêle court (lésions multiples ou récidive itérative). Le côlon est atteint chez environ un quart des patients. Le but de la prise en charge est de retarder l'iléostomie définitive. La colite aiguë grave représente la principale indication chirurgicale en urgence en cas d'atteinte colorectale. Le traitement consiste en une colectomie subtotale sans remise en circuit de la continuité digestive. En dehors de l'urgence, les indications chirurgicales sont les colites résistantes au traitement médical, les lésions sténosantes symptomatiques ou infranchissables en endoscopie. Les autres indications sont la présence d'une dysplasie ou d'un cancer. En l'absence d'atteinte rectale ou en cas d'atteinte minime, il est licite de faire une colectomie subtotale avec anastomose iléorectale. Dans les autres situations (atteinte sévère, lésions anopérinéales compromettant la fonction sphinctérienne, incontinence), une coloproctectomie avec iléostomie terminale définitive demeure l'intervention de référence. L'alternative à cette intervention, chez des patients sélectionnés, est la coloproctectomie totale avec anastomose iléoanale.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Maladie de Crohn, Iléostomie, Laparoscopie, Résection iléocæcale, Colectomie, Stricturoplastie


Plan


© 2015  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Prise en charge chirurgicale des maladies inflammatoires chroniques de l'intestin : traitement chirurgical de la rectocolite ulcérohémorragique
  • L. Beyer-Berjot, S. Berdah
| Article suivant Article suivant
  • Maladie de Hirschsprung chez l'adulte
  • J.-L. Faucheron, P.-L. Verot, P.-Y. Sage, E. Girard, B. Trilling

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à ce traité ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.