Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Syndrome d'apnées obstructives du sommeil : traitement médical - 22/02/08

Doi : STO-06-2002-103-3-0035-1769-101019-ART6 

J.-F. Muir [1],

F. Portier [1]

Voir les affiliations

Communication présentée lors du 38 e Congrès de la SFSCMF à Rouen en septembre 2001.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 6
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Syndrome d'apnées obstructives du sommeil : traitement médical

La prise en charge médicale du syndrome des apnées du sommeil (SAS) suppose une organisation multidisciplinaire. Les mesures hygiéno-diététiques y sont constantes, ces patients présentant dans l'extrême majorité des cas un surpoids significatif. La prise d'alcool le soir et la poursuite du tabagisme doivent être combattus. Le réapprentissage d'une hygiène de sommeil correcte est également nécessaire chez certains patients en dette chronique. Dans les formes modérées de syndrome d'apnées du sommeil ou lorsque le tracé diagnostique montre une fragmentation positionnelle des événements respiratoires, peuvent être proposées des consignes d'installation au lit évitant le décubitus dorsal. Les traitements médicamenteux sédatifs sont bien évidemment proscrits ; à l'inverse le traitement pharmacologique du syndrome des apnées du sommeil, longtemps décevant, connaît un renouveau à l'heure actuelle avec l'étude de nouveaux produits ayant des propriétés antagonistes des récepteurs sérotoninergiques. La prise en charge de maladies associées telle l'hypothyroïdie fait également partie du traitement de fond médical du SAS.

Le traitement de référence demeure en fait la ventilation en pression positive continue nocturne dont l'efficacité a été largement démontrée à travers plusieurs essais contrôlés et dont les effets sont spectaculaires souvent dès les premiers jours d'utilisation. La prescription est guidée par l'intensité de la symptomatologie clinique diurne et nocturne, les meilleurs résultats étant obtenus chez des patients ayant un index d'événements respiratoires élevé. Dans des formes plus modérées en terme d'index d'événements respiratoires (inférieur à 30) ou lorsque dans les formes plus sévères la CPAP n'est pas tolérée, doit être considérée une option chirurgicale ou prothétique d'avancée mandibulaire.

Abstract

Medical treatment of obstructive sleep apnea syndrome

Medical management of patients with obstructive sleep apnea syndrome (OSAS) implies a multidisciplinary organization. Dietary advice is always needed because the great majority of these patients are significantly overweight. Drinking alcoholic beverages before bedtime and smoking must be advised against. Re-learning good sleeping habits is also necessary for certain patients with a chronic disorder. In patients with a mild to moderate OSAS, or whose diagnostic tracing demonstrates position-related respiratory events, it may be useful to avoid dorsal decubitus when sleeping. Sedatives should of course be totally avoided. Drug treatment for OSAS has generally been disappointing, but new serotoninergic receptor antagonists offer new possibilities. Medical management of associated conditions such as hypothyroidism must also be an integral part of the long term treatment of OSAS.

The gold standard treatment remains continuous nocturnal positive pressure ventilation with proven efficacy largely demonstrated in several controlled trials showing often spectacular response within days. Prescription is guided by the intensity of the clinical diurnal and nocturnal symptoms, better results being obtained in patients with a high index of respiratory events. For patients with mild to moderate disease (index < 30) or for patients with severe disease who do not tolerate positive pressure ventilation, surgery or a mandibular advancement device should be considered.


Mots clés : Syndrome d'apnées du sommeil , Hypersomnie , Ronflements , Pression positive continue

Keywords: Sleep apnea syndrome , Hypersomnia , Snoring , Positive pressure ventilation


Plan


Communication présentée lors du 38 e Congrès de la SFSCMF à Rouen en septembre 2001.



© 2002 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 103 - N° 3

P. 164-169 - juin 2002 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Bilan céphalométrique dans le Syndrome des Apnées et Hypopnées Obstructives du Sommeil
  • S. Raskin, Y. Gilon, M. Limme
| Article suivant Article suivant
  • Traitement du syndrome d'apnées obstructives du sommeil par les orthèses d'avancement mandibulaire
  • T. Petitjean, B. Langevin, S.M. Rguibi Idrissi, F. Philit, M.T. Garcia Tejero, D. Robert

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.