Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Comparison of the clinical effectiveness of thermal cure and rehabilitation in knee osteoarthritis. A randomized therapeutic trial - 09/12/14

Doi : 10.1016/j.rehab.2014.09.007 
A. Fazaa a, , b , L. Souabni a, b, K. Ben Abdelghani a, b, S. Kassab a, b, S. Chekili a, b, B. Zouari b, R. Hajri a, b, A. Laatar a, b, L. Zakraoui a, b
a Service de rhumatologie, hôpital MongiSlim, 2046 La Marsa, Tunisia 
b Faculté de médecine de Tunis, Tunis El Manar university, Tunis, Tunisia 

Corresponding author.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Abstract

Objective

To compare the benefits of a thermal cure and non-thermal rehabilitation in treatment of knee osteoarthritis (KOA).

Methods

Randomized therapeutic trial including patients with knee osteoarthritis (American College of Rheumatology criteria). Patients were randomly divided into two groups. Spa treatment consisted of underwater shower, massage-jet showers, hydromassage, pool rehabilitation and peloid therapy. Non-thermal rehabilitation consisted of analgesic physiotherapy, muscle strengthening and group physical rehabilitation. A blinded evaluation was carried out at day 21 and 12months following treatment. It was based on the visual analogic scale of pain (VAS), which represented the primary endpoint.

Results

Two hundred and forty patients were included (February–June 2005). The spa treatment and non-thermal rehabilitation groups included 119 and 121 patients respectively. Two hundred and thirty-three patients completed their treatments. Significant improvement of the visual analogic scale of pain was noted in the thermal cure group (61.6±15 at day 0 versus 46.5±22.4 at 12months, P<0.001), but not in the non-thermal group (64.1±15 at day 0 versus 62±29 at 12months, P=0.68). At day 21, comparison of the two groups revealed no significant difference on the VAS (P=0.08). However, at 12months, the thermal cure group was significantly more improved (P=0.000).

Conclusion

In our study, crenobalneotherapy had resulted, at 12months, in more pronounced long-term improvement of the painful symptoms of KOA than had non-thermal rehabilitation.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Objectif

Comparer le bénéfice d’une cure thermale et d’une rééducation à sec sur la gonarthrose.

Méthodes

Essai thérapeutique randomisé portant sur des patients ayant une gonarthrose (critères de l’American College of Rheumatology). Les patients ont été divisés par randomisation en deux groupes. Le traitement thermal comportait des douches sous-marines, douche-massages, hydromassage, rééducation en piscine et application de péloïde chauffée. La rééducation à sec comportait une physiothérapie antalgique, un renforcement musculaire et une rééducation en groupe. Le critère de jugement principal était l’échelle visuelle analogique de la douleur, évaluée en aveugle à j21 et à 12mois après le traitement.

Résultats

Deux cent quarante patients ont été inclus (février–juin 2005). Le groupe cure thermale comportait 119 patients et le groupe rééducation à sec 121 patients. Deux cent trente-trois patients ont effectué le traitement complet. Une amélioration significative de l’EVA douleur a été notée dans le groupe cure thermale (61,6±15 à j0 versus 46,5±22,4 à 12mois, p<0,001) contrairement au groupe rééducation à sec (64,1±15 à j0 versus 62±29 à 12mois, p=0,68). À j21, aucune différence significative concernant l’efficacité sur l’EVA douleur n’a été notée en comparant les 2 groupes de traitement (p=0,08). À 12mois par contre, la cure thermale était significativement plus efficace (p=0,000).

Conclusion

Notre étude suggère une meilleure efficacité à long terme de la cure thermale sur la composante douloureuse de la gonarthrose comparativement à la rééducation à sec.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Knee osteoarthritis (KOA), Crenobalneotherapy, Rehabilitation, Thermal cure, Controlled trial

Mots clés : Gonarthrose, Crénobalnéothérapie, Rééducation, Cure thermale, Essai contrôlé


Plan


© 2014  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 57 - N° 9-10

P. 561-569 - décembre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Elevating the Quality of Disability and Rehabilitation Research: Mandatory Use of the Reporting Guidelines
  • Leighton Chan, Allen W. Heinemann, Jason Roberts
| Article suivant Article suivant
  • Does galvanic vestibular stimulation reduce spatial neglect? A negative study
  • A. Ruet, C. Jokic, P. Denise, F. Leroy, P. Azouvi

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.