Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Potentiel de patients éligibles à un prélèvement d’organes de type Maastricht III dans le cadre du protocole de l’Agence de la biomédecine dans un service de réanimation polyvalente - 10/12/14

Doi : 10.1016/j.annfar.2014.10.012 
E. Brocas a, , S. Rolando a, R. Bronchard b, F. Fender a, C. Guérineau a, M. Bruyère c
a Coordination des dons d’organes et de tissus, centre hospitalier Sud-Francilien, 91100 Corbeil-Essonnes, France 
b Service de régulation et d’appui Île-de-France, agence de la biomédecine, centre Antilles-Guyane, 1-3, rue Eugène-Varlin, 92240 Malakoff, France 
c Departments of Anaesthesia and Critical Care, Edinburgh Royal Infirmary, Edinburgh EH16 4SA, Royaume-Uni 

Auteur correspondant : Réanimation polyvalente, centre hospitalier Sud-Francilien site Louise Michel, rue du Pont-Amar, 91014 Evry Courcouronnes, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 7
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectifs

Devant la persistance d’un déséquilibre entre les besoins et le nombre de greffons, la France envisage de débuter des prélèvements d’organes à partir de donneurs en arrêt circulatoire de la catégorie 3 de la classification de Maastricht (M3). Un protocole a été rédigé par un groupe de travail de l’Agence de la biomédecine (ABM). Le but de cette étude était d’évaluer le potentiel de patients éligibles à un prélèvement d’organes de type M3 parmi les patients décédés après arrêt thérapeutique dans un service de réanimation polyvalente.

Patients et méthode

Analyse rétrospective des dossiers des patients décédés en 2013 en réanimation dans un établissement autorisé au prélèvement sur donneurs en mort encéphalique. Recherche des critères d’éligibilité au protocole M3 de l’ABM.

Résultats

Parmi 1475 admissions, 215 patients sont décédés. Cent-un patients étaient cérébrolésés dont 26 ne présentant pas de contre-indication au prélèvement et décédés en contexte d’arrêt thérapeutique. Parmi eux, 2 patients (8 %) présentaient les critères d’éligibilité au don d’organe de type M3 selon le protocole de l’ABM. Cinq greffes d’organes auraient pu être envisagées et l’activité de prélèvement d’organes sur ce site aurait ainsi augmenté de 12,5 %.

Conclusion

Le potentiel de patients éligibles à un prélèvement d’organes de type M3 était modeste, mais non négligeable en termes de greffes supplémentaires potentielles.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Objective

Because of graft shortages, an experimental programme of organ donation after Maastricht 3-type circulatory death (M3) has been proposed by the French organ procurement organization (Agence de la biomedicine: ABM). The aim of the study was to estimate how many potential patients were eligible for an M3-type organ donation, amongst deceased patients who have had life-support withdrawn.

Patients and methods

We conducted a retrospective study looking at the notes of deceased patients in a French general intensive care unit (ICU), where organ donation is arranged in DBD donors.

Results

Over the year 2013, 1475 patients were admitted in ICU and 215 died. One hundred and one patients were brain-injured and 26 of them died following a decision to withdrawn life-support and without contraindication to organ donation. Among them, 2 patients (8%) met the criteria for the French M3-type organ donation protocol. A 12.5% increase in organ donation activity of our team and five organ transplantations could have been considered.

Conclusion

If M3 organ donation is considered, a significant increase in transplantation would be expected.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Don d’organes, Arrêt circulatoire, Maastricht 3, Réanimation

Keywords : Organ donation, Circulatory death, Maastricht 3, Intensive care unit


Plan


© 2014  Société française d’anesthésie et de réanimation (Sfar). Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 33 - N° 12

P. 631-637 - décembre 2014 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Impact d’un programme d’amélioration de la stabilité de l’épuration extrarénale continue
  • M. Page, T. Rimmelé, J. Prothet, F. Christin, J. Crozon, C.-E. Ber
| Article suivant Article suivant
  • Prise en charge des dermohypodermites bactériennes nécrosantes et fasciites nécrosantes en réanimation : résultats d’une enquête de pratique francophone
  • N. de Prost, R. Bosc, C. Brun-Buisson, O. Chosidow, J.-W. Decousser, G. Dhonneur, R. Lepeule, A. Rahmouni, E. Sbidian, R. Amathieu, Groupe fasciites nécrosantes de l’hôpital Henri-Mondor

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.