Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Dysplasie du coude chez le chien - 12/12/14

[OR 0800]  - Doi : 10.1016/S1283-0828(14)68392-7 
S. Bureau
 Clinique Alliance, 8, boulevard Godard, 33300 Bordeaux, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 21
Iconographies 32
Vidéos 0
Autres 1

Résumé

La dysplasie du coude regroupe les atteintes du compartiment médial, dont la fragmentation de la partie médiale du processus coronoïde, la non-union du processus anconé et l'incongruence. Les lésions de l'épicondyle huméral médial n'entrent pas sensu stricto dans le complexe « dysplasie », mais donnent des signes cliniques similaires et peuvent l'accompagner. La pathogénie demeure mal connue, mais il y a un consensus grandissant concernant l'incongruence comme facteur étiologique important. La radiographie reste un outil diagnostique intéressant, notamment pour la non-union du processus anconé. Cependant, vu la complexité de l'articulation, l'absence de visualisation du cartilage, les limites en termes de sensibilité, elle ne doit pas être le seul examen. Le scanner et l'arthroscopie permettent un diagnostic plus précis et aident au choix thérapeutique. Le traitement le plus recommandé pour la non-union du processus anconé chez un chien jeune est la fixation par vis associée à une ostéotomie ulnaire. Pour les atteintes du compartiment médial, le traitement classique est le retrait des fragments avec curetage de la partie affectée. Le traitement de l'incongruence reste controversé, l'ostéotomie ulnaire est la technique la plus fréquente. La plupart des études conclut à une amélioration clinique dans environ 85 % des cas après prise en charge chirurgicale de la dysplasie malgré une progression de l'arthrose radiologique. Lors d'arthrose avancée, une technique d'ostéotomie humérale est proposée pour soulager l'appui au niveau du compartiment médial, mais l'efficacité en termes de douleur et d'amélioration fonctionnelle n'est pas prouvée. La prise en charge médicale repose sur la réduction pondérale, la physiothérapie, les traitements anti-inflammatoires et les chondroprotecteurs. La physiothérapie potentialise l'effet d'une restriction pondérale et améliore la récupération fonctionnelle.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Dysplasie, Coude, Chien, Coronoïde, Anconé, Incongruence


Plan


© 2015  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Syndrome de l'épaule instable et douloureuse
  • B. Duhautois, B. Pucheu
| Article suivant Article suivant
  • Traumatologie du carpe
  • M. Manassero, V. Viateau

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.