Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

A retouched bone shaft from the Late Mousterian at Fumane cave (Italy). Technological, experimental and micro-wear analysis - 18/12/14

Doi : 10.1016/j.crpv.2014.08.001 
Matteo Romandini a, Emanuela Cristiani b, Marco Peresani a,
a Università di Ferrara, Dipartimento di Studi Umanistici, Sezione di Preistoria e Antropologia, Corso Ercole I d’Este, 32, 44100 Ferrara, Italy 
b McDonald Institute for Archaeological Research, University of Cambridge, Downing Street, CB2 3ER Cambridge, UK 

Corresponding author.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 10
Iconographies 4
Vidéos 0
Autres 0

Abstract

This paper describes a retouched bone shaft found in a Late Mousterian layer at Fumane Cave, northern Italy. The interpretation of the anthropic nature of the retouch is based on the identification of specific morpho-technological markers through experimentation. An integrated taphonomic and technological analysis was applied to the archaeological artifact. The evidence suggests that the bone shaft modifications involved the use of direct percussion through a transfer of technical knowledge from flint knapping. However, this does not necessarily imply that this technique was used in the absence of a more effective one. Similar cases of the use of bone as raw material for tool manufacturing are documented in the Lower Palaeolithic, and might have been related to the lack of appropriate lithic raw material, although this is not the case for Fumane cave.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Cet article présente un outil en os retouché trouvé dans le niveau Moustérien final de la grotte de Fumane dans le Nord de l’Italie. L’interprétation de la nature anthropique des retouches est basée sur l’identification de marqueurs morpho-techniques spécifiques qui ont été mis en évidence lors d’expérimentations. Ces analyses taphonomiques et technologiques ont été appliquées à l’artefact archéologique. Les résultats indiquent que la modification de l’outil en os nécessite l’utilisation de la percussion directe par un transfert de connaissances techniques du débitage du silex. Toutefois, cela n’implique pas nécessairement que cette technique a été utilisée en l’absence d’une autre plus efficace. Bien que des cas similaires de l’utilisation d’os comme matière première pour la fabrication d’outils documentés dans le Paléolithique inférieur aient pu être reliés à un manque de matière première lithique appropriée, cela n’est pas le cas pour la grotte de Fumane.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Mousterian, Retouch, Bone tool, Taphonomy, Zooarchaeology

Mots clés : Moustérien, Retouche, Outil en os, Taphonomie, Zooarchéologie


Plan


© 2014  Académie des sciences. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 14 - N° 1

P. 63-72 - janvier 2015 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • L’abri de Benzú (Ceuta). Un site avec une technologie de Mode 3-Paléolithique moyen dans le Nord de l’Afrique
  • José Ramos, Darío Bernal, Eduardo Vijande, Juan Jesús Cantillo, Antonio Barrena, Salvador Domínguez-Bella, Ignacio Clemente, Joaquín Rodríguez-Vidal, Simón Chamorro, Juan José Durán, Manuel Abad, David Calado, Blanca Ruiz Zapata, María José Gil, Paloma Uzquiano, Milagrosa Soriguer, Antonio Monclova, Jesús Toledo, Sergio Almisas

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.