Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Contraception des femmes allaitantes : place des spermicides - 19/12/14

Doi : 10.1016/j.jgyn.2014.07.001 
D. Serfaty
 9, rue de Villersexel, 75007 Paris, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Toute méthode contraceptive prescrite à une femme allaitante doit non seulement être adaptée à son état physiologique après l’accouchement et à la santé de son nouveau-né mais également correspondre à ses attentes. Selon les recommandations françaises, la contraception hormonale combinée est proscrite jusqu’à 6 semaines après l’accouchement chez la femme allaitante et elle n’est pas recommandée dans les 6 mois. Les dispositifs intra-utérins et les progestatifs ne peuvent être utilisés qu’à partir de la quatrième semaine après l’accouchement. Les spermicides bénéficient d’une indication privilégiée chez les femmes allaitantes. Ils ne rencontrent en effet aucune restriction dans les recommandations nationales et internationales. En France, seuls les spermicides à base de chlorure de myristalkonium ou de chlorure de benzalkonium qui ne passent pas dans le lait maternel selon Liebert [31] sont utilisés. En plus de leur sécurité d’utilisation, l’effet lubrifiant de certaines formes galéniques des spermicides peut être utile. Les spermicides peuvent être utilisés conjointement avec un préservatif ainsi qu’avec la méthode de l’allaitement maternel et de l’aménorrhée (MAMA). L’acceptabilité et le succès des spermicides chez la femme allaitante dépendent très largement de l’information reçue par l’utilisatrice, de sa motivation et de sa bonne compréhension des conditions d’utilisation.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Any contraceptive method prescribed to a breastfeeding woman should be not only adapted to her physiological condition after delivery and to the health of her newborn, but should also meet her expectations. According to the French guidelines, combined hormonal contraception is prohibited up to 6 weeks after delivery in breastfeeding women and is not recommended within 6 months. Intrauterine devices and oral progestin alone may be utilized only from the fourth week after delivery. Spermicides have a privileged indication in breastfeeding women. Indeed, they have no restriction in national and international guidelines. In France, spermicides primarily include myristalkonium chloride and benzalkonium chloride that does not pass into maternal milk according Liebert [31]. In addition to their safe use, the lubricant effect of some specialties can be useful. Spermicides can be used in combination with a condom as well as with the lactational amenorrhea method. The acceptability and success of spermicides in breastfeeding woman depends largely on the information of users, their motivation and understanding of the conditions of use.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Contraception, Allaitement, Spermicides, Chlorure de benzalkonium

Keywords : Contraception, Breastfeeding, Spermicides, Benzalkonium chloride


Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 44 - N° 1

P. 18-27 - janvier 2015 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Cancers du sein et de l’ovaire liés aux mutations constitutionnelles délétères BRCA1&2 et reproduction : revue de la littérature
  • M. Jégu, A. Some Der, K. Morcel, C. Abadie, X. Fritel, J. Levêque
| Article suivant Article suivant
  • Facteurs prédictifs d’échec d’entrée en travail par dinoprostone en cas de grossesse prolongée et de conditions locales défavorables
  • G. Ducarme, V. Chesnoy, L. Petit

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.