Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Gynécologie-obstétrique et gynécologie médicale en Basse-Normandie : perspectives démographiques à 15 ans - 19/12/14

Doi : 10.1016/j.jgyn.2013.10.009 
M. Mandon a, , J.-M. Macé b, M. Dreyfus a, d, L. Berger c, d
a Service de gynécologie-obstétrique et médecine de la reproduction, CHU de Caen, avenue de la Côte-de-Nacre, 14000 Caen, France 
b Département ville, échanges et territoires, conservatoire national des arts et métiers, 75003 Paris, France 
c Service de chirurgie vasculaire, CHU de Caen, avenue de la Côte-de-Nacre, 14000 Caen, France 
d UFR de médecine, université de Caen, avenue de la Côte-de-Nacre, 14000 Caen, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

But

État des lieux démographiques, évaluation de la balance des départs et des arrivées et projection des besoins en internes pour les 15 années à venir.

Matériel et méthode

Réalisation d’une enquête démographique et d’activité auprès des 142 praticiens et des 35 internes de la région. Les cinétiques des départs à la retraite des praticiens et l’arrivée des jeunes médecins ont été confrontées entre-elles permettant l’étude de la balance des départs et des arrivées et la mise en évidence de bassins de santé déficitaires.

Résultats

D’ici 2025, près des deux-tiers des praticiens de 2012 auront cessé toute activité professionnelle dont 100 % des gynécologues médicaux. La balance des départs et des arrivées sera déficitaire de 1 à 2 gynécologue(s) par an en moyenne. On a pu noter chez les internes la forte féminisation de la profession (86 %) et le souhait d’une pratique polyvalente dans le secteur public (86 %). Le scénario moyen de projection des besoins en internes préconise de faire entrer dans la filière moins de 5 internes par promotion jusqu’à l’horizon 2020.

Conclusion

Une réflexion autour de la planification sanitaire sera rapidement nécessaire afin de pallier à la situation démographique des gynécologues de la région. Elle devra prendre en compte les contraintes numériques de départs en retraite, les situations particulières de chaque bassin de santé mais aussi les projections d’activité de chaque bassin.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Objectives

The French population is growing and ageing. In this context, it is important to consider the future of gynecologists and obstetricians in Basse-Normandie. The aim of this study was to perform an overview of the demographics of practitioners and estimate the retirements. We also try to project the need of trainees for the next years.

Materials and methods

We conducted a demographic and workload survey among 142 practitioners and 35 trainees. We detailed retirements and arrivals of this population.

Results

By 2025, nearly two-thirds of practitioners in 2012 will retire, including 100% of medical gynecologists. Otherwise, there will be a lack of 1 to 2 practitioners per year. We also noted the tendance of feminization (86%) and the wish of a multi-practice in public hospital (86%).

Conclusion

A reflection about the health planning will be necessary in order to answer the demographics difficulty in the region. We will have to take into account the future retirements and also the specific situations in each area.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Démographie médicale, Gynécologie-obstétrique, Praticiens, Internes, Planification des besoins

Keywords : Medical demography, Gynaecology and obstetrics, Practitioners, Trainees, Healthcare planning


Plan


© 2013  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 44 - N° 1

P. 34-40 - janvier 2015 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Facteurs prédictifs d’échec d’entrée en travail par dinoprostone en cas de grossesse prolongée et de conditions locales défavorables
  • G. Ducarme, V. Chesnoy, L. Petit
| Article suivant Article suivant
  • Diabète de type 2 et grossesse : épidémiologie et conséquences obstétricales. Étude sur une série continue de 97 femmes enceintes
  • R. Callec, E. Perdriolle-Galet, G.-A. Sery, C. Lamy, M. Floriot, J. Fresson, O. Morel

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.