Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Le méchage intra-utérin : utilité et place dans la prise en charge de l’hémorragie du post-partum immédiat. À propos de 99 cas. L’expérience d’un centre hospitalier français de niveau 2 A - 19/12/14

Doi : 10.1016/j.jgyn.2013.12.010 
M. Makosso a, A.-B. Koné a, M. Rossignol b, P. Bénos c, R. de Tayrac d, , P. Marès d
a Service de gynécologie-obstétrique, centre hospitalier, 7, avenue Alphonse-Daudet, 30200 Bagnols-sur-Cèze, France 
b Département d’anesthésie et réanimation, centre hospitalier, 30200 Bagnols-sur-Cèze, France 
c Service de gynécologie-obstétrique, centre hospitalier universitaire Arnaud-de-Villeneuve, 371, avenue du Doyen-Gaston-Giraud, 34295 Montpellier cedex 5, France 
d Service de gynécologie-obstétrique, centre hospitalier universitaire Carémeau, 4, rue du Professeur-Robert-Debré, 30000 Nîmes, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

But

Faire le point sur notre pratique, montrer la place et l’utilité du tamponnement intra-utérin dans la prise en charge de l’HPP.

Matériel

Étude rétrospective sur 4ans d’une cohorte présentant une hémorragie du post-partum (HPP). La technique de tamponnement intra-utérin décrite, inséré dans les recommandations de pratique clinique (RPC), permet d’arrêter rapidement l’hémorragie. Le traitement est effectué par une équipe, dans une maternité de niveau II a.

Résultats

Cent cinquante patientes présentent une HPP sur 3913 accouchements sur la période étudiée, soit un taux de 3,83 %. Ces 150 patientes sont prises en charge selon les RPC du CNGOF et parmi elles, 99 patientes bénéficient, hors RPC, du méchage intra-utérin pour arrêter l’hémorragie. Le saignement est arrêté en fin de méchage. Durant les mèches, la patiente est sous sulprostone puis ocytocine et antibiotique à large spectre de type ampicilline–acide clavulanique. L’ablation des mèches est faite 24H après. Le taux de succès est de 91,91 %. Soixante-deux cas de grossesses ultérieures après méchage sont signalés. Cette étude apprécie l’efficacité de ce moyen et l’insère dans le protocole de prise en charge des HPP. Elle montre l’efficacité de ce moyen utilisé par les classiques, abandonné, qui devrait retrouver toute sa place pour éviter des actes chirurgicaux parfois lourds ou permettre un transfert sécurisé de la patiente. La technique simple y est décrite.

Conclusion

Il s’agit d’une méthode de formation de base, utile pour toute maternité, et qui peut permettre d’éviter le recours à la chirurgie et d’assurer le transfert des patientes, en cas de besoin, dans des conditions de sécurité.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Objective

To show place and usefulness of intra-uterine compression in management of post-partum haemorrhage (PPH).

Material and methods

Retrospective cohort study, monocentric, including all consecutive cases of PPH during four years in an obstetric department of level IIa. The compression technique was the use of intra-uterine meshes, and efficacy was defined as a total and immediate bleeding interruption. Apart of meshes, patients received sulprostone then ocytocine and antibiotics.

Results

The rate of PPH was 3.8% on 3913 deliveries. One hundred and fifty patients with PPH were managed following CNGOF guidelines. Ninety-nine patients were also treated with intra-uterine meshes during 24hours. The rate of mesh success was 91.9%. Sixty-two cases of subsequent pregnancies were also reported.

Conclusion

In case of PPH, intra-uterine compression using meshes is simple, cheap and efficient. That technique could avoid the use of invasive surgical procedures and a safer post-natal transfer.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Hémorragie du post-partum, Méchage intra-utérin, Tamponnement intra-utérin

Keywords : Postpartum haemorrhage, Intra-uterine mesh, Intra-uterine compression


Plan


© 2013  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 44 - N° 1

P. 53-62 - janvier 2015 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Place de l’accompagnement psychologique dans les CPDPN de France : état des lieux
  • N. Abdel-Hamid, G. Frin, A. Flandrin, P. Boulot
| Article suivant Article suivant
  • Impact des taux plasmatiques d’hormone anti-mullérienne sur les résultats des techniques d’assistance médicale à la procréation. Analyse rétrospective unicentrique de 2011 cycles (indications d’ICSI et obstructions tubaires bilatérales exclues)
  • N. Dosso, G. Robin, S. Catteau-Jonard, P. Pigny, M. Leroy-Billiard, D. Dewailly

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.