Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Le carcinome intra-osseux primitif des maxillaires : à propos de 9 cas et proposition de classification - 22/02/08

Doi : STO-12-2003-104-5-0035-1768-101019-ART4 

N. Zwetyenga [1],

C. Majoufre-Lefebvre [1],

V. Pinsolle [2],

J. Rivel [3],

A. Faucher [2],

F. Siberchicot [1]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 9
Iconographies 10
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Le carcinome intra-osseux primitif des maxillaires : à propos de 9 cas et proposition de classification

Introduction

Le carcinome intra-osseux primitif des maxillaires est une tumeur très rare se développant dans les maxillaires, sans connexion initiale avec la muqueuse orale, et probablement développée à partir des résidus odontogéniques épithéliaux.

Objectifs

Présenter 9 cas traités et proposer une classification.

Patients et méthodes

Neuf patients ont été retenus selon les critères cliniques, radiologiques et histologiques stricts.

Résultats

Le sex-ratio était de 8/1 avec un âge moyen de 61,7 ans. Toutes les localisations étaient mandibulaires. Les manifestations cliniques avaient souvent un caractère banal qui a pu retarder le diagnostic. Radiologiquement, la tumeur se présentait souvent comme une lésion ostéolytique uniloculaire à limites irrégulières de 3,4 cm de taille moyenne. Le délai moyen de diagnostic était de 4,9 mois. Une hémimandibulectomie interruptrice a été effectuée dans tous les cas et la plupart des patients ont bénéficié d'un évidement cervical. La dose moyenne de radiothérapie a été de 62,6 Gy. Histologiquement, le carcinome était souvent différencié et kératinisant et tous les ganglions envahis étaient en rupture capsulaire. Les complications ont concerné 2 patients. Quatre patients ont présenté une récidive après un délai moyen de 13,8 mois. La survie à 2 et 5 ans était respectivement de 65 % et 46,5 %.

Discussion

Le carcinome intra-osseux primitif des maxillaires est une tumeur rare, non encore classée par l'UICC et de mauvais pronostic. Nous préconisons un traitement chirurgical large et une radiothérapie post-opératoire. Nous proposons une classification tomodensitométrique de ce type de tumeur : T1 (tumeur strictement intra-osseuse), T2 (tumeur avec une rupture d'au moins une corticale sans envahissement des tissus adjacents) et T3 (tumeur avec envahissement des tissus adjacents).

Abstract

Primary intraosseous carcinoma of the jaws: results of treatment of 9 cases and proposed classification

Introduction

Primary intraosseous carcinoma of the jaws is a rare squamous cell carcinoma arising in the jaw, having no initial connection with the oral mucosa and presumably developing from residues of the odontogenic epithelium.

Objectives

To present 9 cases and to propose a staging system of primary intraosseous carcinoma of the jaws.

Cases and Methods

Careful assessment of the clinical, radiological and histological examination of the specimens identified 9 patients with primary intraosseous carcinoma of the jaws.

Results

The male/female ratio was 8/1 and the mean age of patients at the time of diagnosis was 61.7 years. All lesions were located in the mandible. Usually, clinical symptoms had benignant aspect and delay the diagnosis. Radiographic features were unilocular osteolytic lesion and ill-defined margins were usually noted with a mean tumor size of 3.4 centimeters. The mean delay of the diagnosis was 4.9 months. Surgery at the tumor site consisted of hemi-mandibulectomy in all cases. All patients but one had neck dissection. The postoperative radiotherapy mean dose was 62.6 Gy. Histologically, most squamous cell carcinomas were well differentiated with keratinization. All lymph nodes metastasis had capsular involved. Complications occurred in 2 cases. Four patients had recurrences in the mean delay of 13.8 months. The estimated overall 2-and 5-years survival was 65% and 46.5% respectively.

Discussion

Primary intra-osseous carcinoma of the jaws is a rare tumor none classified by UICC with poor prognosis. We recommend an aggressive treatment with postoperative radiotherapy. We propose a computer tomographic classification: T1 (tumor strictly intra-osseous), T2 (tumor with cortical destruction without involvement of adjacent soft-tissues) and T3 (tumor involvement of adjacent soft-tissues).


Mots clés : Tumeur des maxillaires , Carcinome intra-osseux

Keywords: Jaw cancer , Intra-osseous carcinoma


Plan



© 2003 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 104 - N° 5

P. 265-273 - décembre 2003 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Traumatologie maxillo-faciale liée aux défenestrations : à propos de 64 cas
  • J.-P. Meningaud, J.-C. Bertrand, D. Batista
| Article suivant Article suivant
  • Le Sourire Temporal. Prise en charge orthophonique des paralysies faciales corrigées par myoplastie d'allongement du temporal
  • M.-P. Lambert-Prou

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.