Médecine

Paramédical

Autres domaines


Maladies bulleuses acquises de la muqueuse buccale - 22/02/08

Doi : STO-11-2005-106-5-0035-1768-101019-200516162 

L. Vaillant [1],

B. Hüttenberger [2]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 11
Iconographies 19
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Les maladies bulleuses de la cavité buccale sont responsables de lésions érosives douloureuses. Celles-ci doivent être distinguées des aphtes et des vésicules avec lesquelles elles sont souvent confondues. On distingue les maladies bulleuses aiguës, chroniques ou congénitales. En cas de lésions aiguës il peut s'agir du syndrome « érythème polymorphe buccal » qui est un aspect clinique commun à l'érythème polymorphe et à des toxidermies (syndrome de Stevens-Johnson, syndrome de Lyell et érythème pigmenté fixe). L'examen cutané et l'anamnèse sont les clés du diagnostic. En cas de maladies bulleuses chroniques il peut s'agir de maladies congénitales (épidermolyses bulleuses ou lymphangiome) facilement suspectées sur l'âge de survenue et la clinique. Les maladies bulleuses chroniques acquises sont le lichen plan et les maladies bulleuses auto-immunes. Il est indispensable de rechercher une autre atteinte muqueuse ou cutanée, de biopsier pour examen histologique et recherche d'anticorps déposés sur la muqueuse périlésionnelle. Le syndrome gingivite érosive chronique est un aspect clinique fréquent dont les causes principales sont la pemphigoïde cicatricielle, le lichen et plus rarement le pemphigus. Le signe de la pince est un signe clinique très discriminant pour différencier la cause de ce syndrome. Le traitement symptomatique des lésions bulleuses buccales inclut une alimentation adaptée et surtout l'utilisation adaptée et précoce des antalgiques.

Abstract

Acquired bullous diseases of the oral mucosa

Bullous diseases of the oral cavity cause painful erosion. They must be distinguished from aphthae and vesicles which may have a similar presentation. Acute, chronic and congenital conditions are recognized. Acute lesions may involve a polymorphous oral erhythema which has an polymorphous erythematous presentation or toxidermia (Stevens-Johnson syndrome, Lyell syndrome, fixed pigmented erythema). Examination of the skin and history taking are the keys to diagnosis. Patients with chronic bullous diseases may have a congenital condition (bullous epidermolysis or lymphangioma) suggested by the age at onset and the clinical presentation. Acquired chronic bullous diseases include lichen planus and autoimmune bullous diseases. Careful examination is essential to identify mucosal or cutaneous involvement and to obtain a biopsy for histological examination. Search for antibodies deposited in the perilesional mucosa is necessary. Chronic erosive gingivitis is a frequent presentation. Most of the patients have cicatricial pemphigoid, lichen planus, and more rarely pemphigus. The pinch sign is highly discriminative to differentiate the cause of this syndrome. Symptomatic treatment of bullous lesions of the oral cavity include adapted diet and correct and early use of antalgesics.


Mots clés : Pemphigoïde cicatricielle , Pemphigus , Érythème polymorphe , Toxidermies , Lichen , Angine bulleuse hémorragique , Maladies bulleuses , Muqueuse buccale

Keywords: Cicatricial pemphigoid , Pemphigus , Erythema multiforme , Cutaneous drug reaction , Lichen planus , Angina bullosa haemorrhagica , Bullous diseases , Oral mucosa


Plan



© 2005 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 106 - N° 5

P. 287-297 - novembre 2005 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Détection du ganglion sentinelle dans les carcinomes épidermoïdes de la cavité buccale et de l'oropharynx. Étude préliminaire
  • H. Bénateau, E. Babin, E. Soubeyrand, J. Nicolas, X. Blaizot, F. Comoz, A. Béquignon, G. Bouvard, J.-F. Compère, E. Chesnay
| Article suivant Article suivant
  • Reconstruction des pertes de substance complexes du canthus interne
  • B. Laure, A. Picard, A. Chabut, D. Goga

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.