Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Bactéries anaérobies : généralités - 30/12/14

[90-05-0035-A]  - Doi : 10.1016/S2211-9698(14)61315-7 
A.-L. Michon b, L. Dubreuil c, H. Marchandin a, b,
a Unité de bactériologie, Faculté de pharmacie, Université Montpellier 1, 15, avenue Charles-Flahault, BP 14491, 34093 Montpellier cedex 5, France 
b Laboratoire de bactériologie, Hôpital Arnaud-de-Villeneuve, CHRU de Montpellier, 371, avenue du Doyen-Gaston-Giraud, 34295 Montpellier cedex 5, France 
c Faculté des sciences pharmaceutiques et biologiques, 3, rue du Professeur-Laguesse, BP 83, 59006 Lille cedex, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 10
Iconographies 3
Vidéos 0
Autres 1

Résumé

Les bactéries anaérobies strictes font partie de tous les microbiotes humains. Lorsqu'elles quittent leur territoire originel, elles peuvent se comporter comme des pathogènes opportunistes et être responsables d'infections sévères, de contiguïté, le plus souvent polymicrobiennes. Les bactéries anaérobies agissent alors en synergie avec les bactéries aérobies pour conduire à des infections mixtes, cela grâce à leurs facteurs de virulence. Des infections monomicrobiennes sévères sont également dues à des bactéries anaérobies. Bien que majoritairement d'origine endogène, les infections à bactéries anaérobies peuvent également être d'origine exogène comme c'est le cas pour le botulisme et le tétanos par exemple. La taxonomie des bactéries anaérobies est en perpétuelle évolution. Les pathogènes humains majeurs sont les Bacteroides du groupe fragilis, Fusobacterium spp., Prevotella spp. et Porphyromonas spp. pour les bacilles à Gram négatif, les Clostridium spp. et Propionibacterium spp. pour les bacilles à Gram positif, Finegoldia magna et Parvimonas micra pour les cocci à Gram positif et les bactéries du genre Veillonella pour les cocci à Gram négatif. Ces bactéries peuvent être identifiées par des méthodes phénotypiques incluant l'épreuve des taxodisques, la réalisation de galeries d'identification et la spectrométrie de masse ou par des méthodes génotypiques. Les protocoles d'antibiothérapie probabiliste doivent tenir compte de la localisation de l'infection et du niveau de résistance connu des espèces de bactéries anaérobies impliquées. Ainsi, en cas d'infection digestive, l'antibiothérapie doit être efficace sur les Bacteroides du groupe fragilis ; en cas d'infection respiratoire, sur les Prevotella, Porphyromonas, Fusobacterium et les cocci à Gram positif. Dans certains cas, la sensibilité aux antibiotiques doit être évaluée, celle-ci est alors le plus souvent déterminée par une méthode de diffusion en gélose utilisant des disques ou des bandelettes imprégnés d'antibiotiques actifs sur les bactéries anaérobies. Parmi les bactéries anaérobies, les espèces du groupe Bacteroides fragilis sont considérées comme les plus résistantes aux antibiotiques. Enfin, l'association très fréquente à des bactéries aérobies doit également être considérée.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Anaérobie, Microbiote, Infections, Identification, Antibiogramme


Plan


© 2015  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Bacillus cereus : caractéristiques et pathogénie
  • N. Ramarao
| Article suivant Article suivant
  • Bactéries anaérobies à Gram négatif
  • H. Jean-Pierre, L. Dubreuil, H. Marchandin

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.