S'abonner

Étude comparative de cinq mesures crânio-faciales entre un échantillon de cranes médiévaux (XIIe-XIVe siècles) et un échantillon contemporain - 22/02/08

Doi : STO-01-2006-107-1-0035-1768-101019-200517582 

R. Esclassan [1],

E. Noirrit [1],

J.-J. Guyonnet [1],

C. Lodter [2]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 6
Iconographies 3
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectifs

Le but de cette étude était de comparer les normes céphalométriques de crânes médiévaux (n = 35) et contemporains (n = 41) à travers cinq mesures cranio-faciales.

Matériels et méthode

Les crânes médiévaux provenaient de sites et de sépultures du grand sud-ouest et les contemporains étaient ceux d'étudiants de la Faculté de Chirurgie Dentaire de Toulouse. Chaque crâne a été téléradiographié de profil. Les points de références céphalométriques sélectionnés ont été repérés par inspection. Les cinq angles choisis permettaient d'évaluer le décalage antéro-postérieur des bases, la flexion de la base du crâne et la dimension verticale.

Résultats

Les résultats montraient un angle ANB significativement plus élevé chez les crânes médiévaux que chez les crânes contemporains (4,11° vs 2,41° : classe II squelettique). En revanche, il n'existait pas de différence significative concernant l'angle de Welcker et l'angle SN/Plan mandibulaire.

Discussion

Il ressort de notre étude que sur le plan squelettique, il n'y a pas eu de profondes modifications concernant l'évolution des normes céphalométriques entre les crânes médiévaux et les crânes contemporains sur une période d'environ huit siècles. Le changement de mode de vie, l'alimentation et le brassage génétique ne semblent pas avoir agi de façon significative sur le squelette cranio-facial alors que cette influence semble plus flagrante au niveau de l'occlusion dentaire.

Abstract

Objectives

The aim of this study was to compare cephalometric norms of complete medieval skulls (n = 35) with contemporary skulls (n = 41), all from the same region, taking five craniofacial measures.

Material and method

The medieval skulls were from different sites and tombs from southwestern France and contemporary skulls were those of students from the Faculty of Dental Surgery, Toulouse. A lateral cephalometric radiograph of each skull was obtained. All the skulls had to contain teeth and all anatomical reference points required for inclusion in the study. Cephalometric points were selected by inspection. The angles were chosen to evaluate the sagittal maxillo-mandibular relation, the cranial base flexion and the vertical dimension.

Results

Results showed that the ANB angle was wider in the medieval skulls (4.11° vs 2.41°) but no significant difference for the cranial base flexion and the vertical dimension could be found between the two populations.

Discussion

We suggest there is no significant change in cephalometric norms over a period of approximately 800 years. Changes in lifestyle, diet, environment and populations intermixing do not appear to significantly affect cephalometric norms, although such factors are thought to affect dental occlusion.


Mots clés : Anthropologie , Normes céphalométriques , Évolution , Étude comparative

Keywords: Anthropology , Cephalometry , Evolution , Comparative study


Plan



© 2006 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 107 - N° 1

P. 17-22 - janvier 2006 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Discussion
  • M. Richter
| Article suivant Article suivant
  • Traumatismes faciaux au CHU de Grenoble
  • J. Lebeau, V. Kanku, F. Duroure, B. Morand, H. Sadek, B. Raphaël

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.