Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Érythème pigmenté fixe secondaire à la prise d’éthambutol - 22/01/15

Doi : 10.1016/j.rmr.2014.03.011 
A.S. Bakayoko a, , M. Kaloga b, M. Kamagate c, Z. Kone a, A.T.J. Daix a, E. Ohui a, I. Gbery b, K. Domoua a
a Service de pneumophtisiologie, CHU de Treichville, BP V 3, Abidjan, Côte d’Ivoire 
b Service de dermatovénérologie, CHU de Treichville, Abidjan, Côte d’Ivoire 
c Service de pharmacologie clinique, CHU de Cocody, Abidjan, Côte d’Ivoire 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 4
Iconographies 4
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

L’érythème pigmenté fixe (EPF) est pathognomonique d’une toxidermie et représente la seule dermatose de cause exclusivement médicamenteuse. Les antibiotiques antituberculeux sont parmi les médicaments habituellement responsables, parmi lesquels la rifampicine, moins souvent l’isoniazide et le pyrazinamide. L’EPF secondaire à la prise d’éthambutol a rarement été décrit.

Observation

Un patient de 32ans, VIH négatif, consulte pour un EPF localisé à la face interne des lèvres et aux plis interdigitaux, au 4e mois d’un traitement antituberculeux comportant la rifampicine, l’isoniazide et l’éthambutol. Le diagnostic est porté devant l’aspect caractéristique de la lésion d’EPF et la réapparition précoce des lésions récidivant exactement aux mêmes endroits, après la réintroduction accidentelle de la trithérapie antituberculeuse à base d’éthambutol et la tolérance parfaite de la bithérapie rifampicine et isoniazide.

Conclusion

La découverte d’un EPF impose une démarche étiologique rigoureuse à la recherche du médicament responsable. Au cours du traitement antituberculeux, le praticien doit avoir à l’esprit le rôle potentiel de l’éthambutol, dont le rôle est possiblement potentialisé par la rifampicine.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

Fixed drug eruption (FDE) is a specific skin reaction and the only exclusively medicinal dermatosis. Among the drugs usually responsible are the antituberculous antibiotics including rifampicin and, less often, isoniazid and pyrazinamide. FDE after taking ethambutol is rarely described.

Case report

A 32-year old HIV negative patient presented a FDE localized to the internal surface of the lips and the interdigital folds during the 4th month of antituberculous treatment comprising rifampicin, isoniazid and ethambutol. The diagnosis was supported by the characteristic appearances of the lesions of FDE and their early reappearance in the same areas after accidental reintroduction of antituberculous triple therapy including ethambutol. Double-agent therapy with rifamicin and isoniazid was tolerated well.

Conclusion

Discovery of FDE requires a rigorous search for the responsible medicine. During antituberculous treatment, the practitioner has to bear in mind the potential role of ethambutol, which is possibly potentiated by rifampicin.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Érythème pigmenté fixe, Antituberculeux, Éthambutol, Effets indésirables, Adulte

Keywords : Fixed drug eruption, Antituberculous agents, Ethambutol, Adverse effects, Adult


Plan


© 2014  SPLF. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 32 - N° 1

P. 48-51 - janvier 2015 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Manifestations cliniques chez les sujets exposés à un accident toxique environnemental (Abidjan, Côte d’Ivoire 2006)
  • B. Kouassi, K. Horo, C. Godé, B. Ahui, M.N. Kouassi, V. Achi, J.-C. Anon, N. Koffi, A. N’Gom, E. Aka-Danguy, M.O. Koffi, M. Itchy, K. Koné, S. Manewa
| Article suivant Article suivant
  • Hyponatrémie sévère sous chimiothérapie du carcinome à petites cellules
  • C. Garoute, N. Plouvier, E. Iacob, R. Cotrel, R. Suguenot, E. Lecuyer, H. Bentayeb, Y. Douadi, C. Dayen

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.