Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Traumatismes crâniens légers : définition, classifications, pronostic - 22/02/08

Doi : STO-09-2006-107-4-0035-1768-101019-200519019 

L. Kosakevitch-Ricbourg [1]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 5
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Les traumatismes crâniens sont d'importance très variable et il est apparu nécessaire de définir des critères permettant de les classer en légers, modérés et graves. Le traumatisme crânien léger (TCL) se définit habituellement par une perte de connaissance inférieure à 30 minutes, un score de coma de Glasgow entre 13 et 15, l'absence de lésion intra-crânienne au scanner cérébral, une durée de la phase d'amnésie post-traumatique de 1 à 24 heures selon les auteurs. Les suites d'un TCL peuvent être simples, mais les blessés présentent souvent un syndrome post-commotionnel (SPC) transitoire. Les états de stress traumatique, réaction psychologique au traumatisme, sont une entité bien définie. Le stress traumatique aigu de la phase initiale peut ou non évoluer vers un état chronique de syndrome de stress post-traumatique (SSPT) ou post-traumatic stress disorder (PTSD), anciennement appelé névrose post-traumatique.

Abstract

Mild brain injuries: definition, classifications and prognosis.

Rev Stomatol Chir Maxillofac 2006;107:201-205.

Brain injuries may be graded into mild, moderate and severe depending on clinical and radiological criterions. Mild brain injuries (MBI) are usually defined by an initial unconsciousness limited to 30 minutes, a Glasgow score between 13 and 15, the absence of intra-cranial lesion on the CT scan, a post-traumatic amnesia period between one and 24 hours depending on the authors. The consequences of a MBI may be simple but the injured often suffer from a transitory post-concussive syndrome. Traumatic stress states are a well known pathology and consist in a psychological reaction against the trauma. The acute traumatic stress may or may not run its course to a chronic post-traumatic stress disorder, formerly called post-traumatic neurosis.


Mots clés : Traumatisme crânien , Classification , Pronostic

Keywords: Brain injury , Classification , Prognosis


Plan



© 2006 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 107 - N° 4

P. 201-205 - septembre 2006 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Le traumatisme crânien : essai de définition
  • B. Ricbourg
| Article suivant Article suivant
  • Épidémiologie des traumatismes crâniens légers et modérés vus en chirurgie maxillo-faciale
  • B. Ricbourg, B. Chatelain

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.