Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Prise en charge et santé périnatale en cas de grossesse gémellaire : situation en 2010 et évolution récente en France - 30/01/15

Doi : 10.1016/j.jgyn.2014.02.008 
C. Prunet a, F. Goffinet a, b, B. Blondel a,
a Inserm, équipe de recherche en épidémiologie obstétricale, périnatale et pédiatrique (EPOPé), centre d’épidémiologie et biostatistiques (U1153), université Paris Descartes, 75014 Paris, France 
b Maternité Port-Royal, hôpital Cochin-Saint-Vincent-de-Paul, Assistance publique–Hôpitaux de Paris, 75014 Paris, France 

Auteur correspondant. Inserm U1153, maternité de Port-Royal, 53, avenue de l’Observatoire, 75014 Paris, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

But

Comparer la prise en charge médicale et l’état de santé des jumeaux par rapport aux singletons en 2010 et étudier les évolutions entre 1995 et 2010 en France métropolitaine.

Populations et méthodes

Les données provenaient des enquêtes nationales périnatales de 1995 à 2010, sur des échantillons représentatifs des naissances, et comprenaient 14460 singletons et 440 jumeaux en 2010. Les comparaisons entre groupes et entre années ont porté sur le suivi prénatal, l’accouchement et l’état de santé des enfants.

Résultats

En 2010, les mères de jumeaux avaient une prise en charge médicale plus intensive que les mères de singletons. Le taux de prématurité était plus élevé (42,7 % versus 6,3 %). La prise en charge des jumeaux s’est renforcée (par exemple 51 % des femmes avaient 11 visites prénatales ou plus en 2010 contre 26 % en 1995), suivant souvent la même tendance que les singletons. Les accouchements avec un début de travail non spontané ont globalement augmenté entre 1998 et 2003. Le taux de césariennes est passé de 42,2 % en 1995 à 54,8 % en 2010 chez les jumeaux, et de 15,2 % à 19,9 % chez les singletons. La prématurité n’a pas augmenté de manière claire, mais la part des jumeaux nés à 39 semaines d’aménorrhée ou plus a fortement diminué.

Conclusion

La prise en charge médicale tient compte des risques importants associés à la gémellité. Les jumeaux demeurent un groupe à risque médical préoccupant en raison de leur augmentation continue.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Objective

To compare medical care and health status of twins and singletons in 2010 and to describe the trends between 1995 and 2010 in metropolitan France.

Populations and methods

Data were derived from the national perinatal surveys from 1995 to 2010, on representative samples of births, and included 14,460 singletons and 440 twins in 2010. We compared prenatal care, childbirth and health status of children between twin and singleton pregnancies and between years.

Results

In 2010, mothers of twins had more intensive medical care than mothers of singletons. The preterm birth rate was higher (42.7% versus 6.3%). The medical care of twins has increased (for example 51% of women had 11 or more prenatal visits in 2010 versus 26% in 1995), often following the same trends as singletons. The proportion of non-spontaneous labors increased between 1998 and 2003. The cesarean section rate increased from 42.2% in 1995 to 54.8% in 2010 among twins, and from 15.2% to 19.9% among singletons. The preterm birth did not increase, but the proportion of twins born at 39 weeks of gestation or more declined significantly.

Conclusion

Medical care takes into account the high risks of twin pregnancies. Twins are still a medical cause for concern because of their continued increase.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Jumeaux, Grossesse gémellaire, Surveillance prénatale, Accouchement, Prématurité, Évolution, France

Keywords : Twins, Twin pregnancy, Prenatal care, Delivery, Preterm birth, Trends, France


Plan


© 2014  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 44 - N° 2

P. 184-193 - février 2015 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Apport de l’échographique 2D/3D dans le suivi de l’élimination du résidu placentaire après traitement conservateur de placenta accreta
  • A. Roulot, E. Barranger, O. Morel, P. Soyer, D. Héquet
| Article suivant Article suivant
  • Mortalité périnatale et qualité des prises en charge au sein du réseau Aurore de 2005 à 2011. Mise en place des réunions de morbi-mortalité au sein du réseau
  • C. Roux-Terrier, C. Huissoud, N. Carrabin, C. Colin, R.-C. Rudigoz, C. Dupont

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.