Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Cancers rares et nouvelles techniques de radiothérapie - 05/02/15

Doi : 10.1016/j.bulcan.2014.12.001 
Sophie Espenel 1, Jane-Chloé Trone 1, Alexis Vallard 1, Jean-Baptiste Guy 1, Guillaume Moriceau 2, Benoîte Méry 2, Julien Langrand-Escure 1, Romain Rivoirard 2, Guy de Laroche 1, Cyrus Chargari 3, Nicolas Magné 1,
1 Institut de cancérologie Lucien-Neuwirth, département de radiothérapie, 108 bis, avenue Albert-Raimond, BP 60008, 42271 Saint-Priest-en-Jarez cedex, France 
2 Institut de cancérologie Lucien-Neuwirth, département d’oncologie médicale, 108 bis, avenue Albert-Raimond, BP 60008, 42271 Saint-Priest-en-Jarez cedex, France 
3 Hôpital d’Instruction des Armées-du-Val-de-Grâce, département de radiation-oncologie, boulevard du Port-Royal, 75013 Paris, France 

Nicolas Magné, Institut de cancérologie Lucien-Neuwirth, 108 bis, avenue Albert-Raimond, BP 60008, 42270 Saint-Priest-en-Jarez, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 8
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Les cancers rares représentent environ un quart de tous les cancers diagnostiqués en Europe, et leur incidence ne cesse d’augmenter. Parallèlement, les progrès scientifiques offrent des techniques de plus en plus sophistiquées dans le domaine de la radiothérapie. Les options thérapeutiques pour la radiothérapie des cancers rares se multiplient, mais ne sont pas encore évaluées. La question de la pertinence du traitement par les techniques modernes de radiothérapie de ces cancers rares reste entière. Les cas rapportés dans la littérature de traitement de cancers rares par les techniques modernes sont nombreux. Ces techniques sont souvent utilisées lorsque les contraintes anatomiques et dosimétriques ne permettent pas de réaliser un traitement optimal par chirurgie ou par radiothérapie standard. En revanche, les techniques de radiothérapie standard offrent également dans ce domaine de bons résultats en termes de survie globale et de tolérance. Elles sont par ailleurs moins onéreuses et moins complexes en termes de dosimétrie. La mise en place de centres spécialisés dans le traitement par radiothérapie des cancers rares semble indispensable pour évaluer la pertinence de l’utilisation des techniques modernes dans ces cas. Actuellement, les données de la littérature ne permettent pas de répondre à cette question puisque chaque cas est traité de façon individuelle.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Rare cancers represent about a quarter of all cancers diagnosed in Europe, and their incidence is increasing. Meanwhile, scientific advances provide techniques, which become more and more sophisticated in the domain of radiotherapy. Treatment options for radiotherapy rare cancers are increasing, but are not yet evaluated. The question of the appropriateness of treatment by modern radiotherapy techniques in rare cancers remains. There are a lot of cases reported in the literature for treating rare cancers by modern technology. These techniques are often used when anatomical and dosimetric constraints do not achieve optimal treatment by surgery or standard radiotherapy. In contrast, standard radiotherapy techniques also provide good results in terms of overall survival and tolerance. They are also less expensive and less complex in terms of dosimetry. The establishment of specialized centers in rare cancers seems essential to evaluate the appropriateness of the use of modern techniques in these cases. Currently, data from the literature does not provide an answer to this question.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Cancers rares, Radiothérapie moderne, Tomothérapie, RCMI, Stéréotaxie, VMAT, IGRT

Keywords : Rare cancers, Modern radiation therapy, Tomotherapy, IMRT, Stereotactic, VMAT, IGRT


Plan


© 2014  Société Française du Cancer. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 102 - N° 1

P. 105-112 - janvier 2015 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Actualités 2014 : le point de vue du comité de rédaction du Bulletin du Cancer
  • Christophe Massard, Jacques-Olivier Bay, Thierry André, Jean-Yves Blay, Anthony Goncalves, Daniel Orbach, Marie Wislez, Juliette Thariat, Nicolas Magné, Stéphane Vignot

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.