Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Lever la tolérance immunitaire en cancérologie - 05/02/15

Doi : 10.1016/j.bulcan.2014.12.002 
Mélanie Desbois 1, 2, 3, 4, Stéphane Champiat 1, 5, 6, Nathalie Chaput 1, , 2, 4
1 Gustave-Roussy cancer campus, 39, rue Camille-Desmoulins, 94805 Villejuif, France 
2 Gustave-Roussy cancer campus, centre d’investigation clinique biothérapie 1428, Inserm, 39, rue Camille-Desmoulins, 94805 Villejuif, France 
3 Université Paris-Sud, faculté de médecine, 63, rue Gabriel-Péri, 94270 Kremlin-Bicêtre, France 
4 Gustave-Roussy cancer campus, laboratoire d’immunomonitoring en oncologie, UMS 3655 CNRS et US 23 Inserm, 39, rue Camille-Desmoulins, 94805 Villejuif, France 
5 Gustave-Roussy cancer campus, département des innovations thérapeutiques et d’essais précoces (DITEP), 39, rue Camille-Desmoulins, 94805 Villejuif, France 
6 Institut de cancérologie de l’Ouest, boulevard Jacques-Monod, 44800 Saint-Herblain, France 

Nathalie Chaput, Gustave-Roussy cancer campus, 39, rue Camille-Desmoulins, 94805 Villejuif, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 19
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

La découverte et la compréhension des interactions cellulaires complexes qui régissent le système immunitaire ont contribué à l’activation pharmacologique de l’immunité anti-tumorale. L’activité des cellules effectrices du système immunitaire, telles que les cellules T et NK, est régulée par un large éventail de récepteurs/ligands activateurs et inhibiteurs. Les médicaments qui ciblent ces récepteurs ou ligands peuvent moduler la réponse immunitaire en exerçant des effets antagonistes ou agonistes. Ces dix dernières années, plusieurs immunomodulateurs ont démontré une efficacité clinique, et trois d’entre eux ont déjà été approuvés pour une utilisation en cancérologie. Le développement de ces approches d’immunothérapie a présenté des défis uniques en matière de sécurité et d’efficacité, nécessitant de revoir les critères d’évaluation de la réponse clinique et la mise en place de guidelines destinés à aider l’oncologue à gérer correctement le traitement du fait des toxicités inflammatoires. L’introduction de ces immunothérapies est une révolution en oncologie. Cependant des efforts supplémentaires en termes d’optimisation de l’administration du traitement et d’identification de biomarqueurs sont nécessaires. L’identification de l’immunodynamie des différents immunomodulateurs, permettra une meilleure compréhension des mécanismes anti-tumoraux mais aussi inflammatoires et donnera certainement l’occasion d’établir des combinaisons thérapeutiques efficaces sans potentialiser les effets secondaires inflammatoires.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

The discovery and understanding of complex cellular interactions that govern the immune system contributed to the pharmacological targeting of anti-tumor immunity. The activity of immune effector cells, such as NK and T-cells, is regulated by a wide range of activating and inhibiting receptors or ligands. Drugs that target these receptors or ligands can modulate the immune response by exerting antagonistic or agonistic effects. Over the past decade, several immunomodulators have demonstrated clinical effectiveness, and three of them have already been approved for use in oncology. The development of these immunotherapy approaches presented unique challenges for safety and efficacy, requiring revising clinical response criteria and the establishment of guidelines to help oncologists to manage properly inflammatory toxicities. The introduction of these immunotherapies is a revolution in oncology. However, additional efforts in terms of optimizing treatment administration and identification of biomarkers are needed. Identifying the immunodynamics of various immunomodulators should allow a better understanding of anti-tumor and inflammatory mechanisms, and certainly give the opportunity to develop effective therapeutic combinations without potentiating adverse events.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Microenvironnement tumoral, Cancer, PD-1, PD-L1, CTLA-4, Immunité

Keywords : Tumor microenvironment, Cancer, PD-1, PD-L1, CTLA-4, Immunity, Immune checkpoints


Plan


© 2014  Société Française du Cancer. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 102 - N° 1

P. 34-52 - janvier 2015 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • La niche des cellules souches tumorales dans le glioblastome : des aspects fondamentaux au ciblage thérapeutique
  • Anthony Turpin, Ariane Sharif, Luc Stoven, Serge Blond, Claude-Alain Maurage, Émilie Le Rhun
| Article suivant Article suivant
  • Le point sur la prédisposition génétique pour le cancer de la prostate
  • Olivier Cussenot, Géraldine Cancel-Tassin

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.