Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Chantiers participatifs, autogérés, collectifs : la politisation du moindre geste - 14/02/15

Doi : 10.1016/j.soctra.2014.12.006 
Geneviève Pruvost
 Centre d’étude des mouvements sociaux (CEMS), Institut Marcel Mauss, École des hautes études en sciences sociales, 190, avenue de France, 75013 Paris, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 23
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Des partisans de l’utopie concrète, engagés dans la recherche de cohérence entre théories et pratiques écologiques, interrogent les notions de « participation » et de « travail » dans une perspective critique du développement industriel. Le travail est alors appréhendé comme une prise de position politique (écologique, libertaire). Dans le monde militant de l’écoconstruction, on étudiera les variantes de l’organisation des tâches dans des chantiers participatifs, autogérés et collectifs, que ce soit dans le cadre légal du bénévolat et d’une société coopérative et participative (SCOP) ou dans un contexte de lutte à Notre-Dame-des-Landes.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Advocates of a practical utopia, committed to the search for consistency between ecological theories and practices, explore the notions of “participation” and of “work” from a critical perspective on industrial development. Work is then understood as the adoption of a political stance (ecological, libertarian). In the world of militant eco-construction, we study variations of the organisation of tasks in participatory, self-managed and collective building projects, whether in legal frameworks such as volunteering or worker-owned companies, or in the conflicting setting of Notre-Dame-des-Landes.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Division du travail, Écologie, Militantisme, Écoconstruction, Autogestion, Zones à défendre (ZAD)

Keywords : Division of labour, Ecology, Activism, Eco-Construction, Self-Management, Autonomous Resistance Zones (ZAD)


Plan


© 2015  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 57 - N° 1

P. 81-103 - janvier 2015 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Participer pour dépasser la condition salariale : les journalistes en quête d’indépendance
  • Camille Dupuy
| Article suivant Article suivant
  • Le travail des conseillers agricoles entre prescription technique et mobilisation politique (1950-1990)
  • Sylvain Brunier

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.