Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Accouchement manœuvrier du deuxième jumeau : membranes rompues versus membranes intactes. À propos d’une série de 182 patientes - 20/02/15

Doi : 10.1016/j.jgyn.2014.06.006 
M. Roesch a, M. Mangin a, A. Bourtembourg a, M. Desmaret b, R. Maillet a, R. Ramanah a, D. Riethmuller a,
a Pôle mère-femme, CHU Jean-Minjoz, 3, boulevard Fleming, 25000 Besançon, France 
b Laboratoire de biostatistique, faculté de médecine, place Saint-Jacques, 25000 Besançon, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

But

La prise en charge du 2e jumeau (J2) n’est pas uniforme en France. En 2009, le Collège national des gynécologues et obstétriciens français a publié des recommandations incitant à une prise en charge active par la réalisation de manœuvres sur J2. Le Collège précise, mais en se basant uniquement sur un accord professionnel, que ces manœuvres devraient être pratiquées à membranes intactes (aucune littérature n’est retrouvée sur le sujet avant 2009).

Patientes et méthodes

Dans notre pratique, l’accouchement manœuvrier du J2 est systématique en cas de présentation podalique ou transverse mais majoritairement à membranes rompues. Nous avons étudié 182 grossesses gémellaires dans notre maternité de niveau III, avec manœuvres sur J2, à un terme ≥28 semaines d’aménorrhée entre le 1er janvier 1996 et le 31 décembre 2010, en comparant les extractions à membranes intactes à celles à membranes rompues.

Résultats

Les résultats obtenus ne montrent pas de différence significative entre nos deux groupes de patientes tant sur le versant maternel que néonatal. La technique d’extraction du J2 est faisable, y compris lorsque l’opérateur est un médecin en formation.

Conclusion

Dans notre pratique et sur une petite série, il est possible de réaliser l’accouchement du J2 à membranes rompues sans grever le pronostic maternel et fœtal ni d’augmenter le taux de césarienne sur J2 et en simplifiant l’apprentissage pour les plus jeunes.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Aim

The vaginal management of the second twin (T2) differs throughout our country. In 2009, the French National College of Gynecologists and Obstetricians released practice guidelines, with low-level evidence, encouraging active management of the second twin, using maneuvers with intact membrane.

Patients and methods

In our level III labour ward, these maneuvers are systematically performed when the second twin is in a breech or transverse presentation and after ruptured membranes in most cases. We studied 182 twin pregnancies with active management of the T2 at more than 28 weeks of gestation, from 1st January 1996 to 31st December 2010, by comparing the membrane status during delivery of T2.

Results

The results did not show any significant differences between the two groups of patients concerning the neonatal or maternal results. The technique is feasible, even by residents. Our results show that total breech extraction of the second twin with ruptured membranes is feasible, which allows for reappraisal of the national recommendations.

Conclusion

In our practice, it is possible to actively deliver the T2 with ruptured membranes without altering maternal and fetal prognosis and thus simplifying learning for young doctors.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Deuxième jumeau, Grande extraction, Membranes rompues, Membranes intactes

Keywords : Second twin, Total breech extraction, Ruptured membrane, Intact membrane


Plan


© 2014  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 44 - N° 3

P. 246-251 - mars 2015 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Déclenchement du travail des grossesses gémellaires : comparaison avec les grossesses monofœtales et facteurs associés au risque d’échec
  • A. Ghassani, M.-C. Ghiduci, M. Voglimaci, C. Chollet, O. Parant
| Article suivant Article suivant
  • Enquête sur la pratique de la radiopelvimétrie dans les maternités de l’inter-région Nord-Est
  • R. Sataf, E. Gauchotte, J. Muhlstein, C. Bernard, G. Gauchotte, O. Morel

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.