Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Limites des données autorapportées sur les comportements sexuels des adolescents - 20/02/15

Doi : 10.1016/j.sexol.2014.06.001 
M.-A.P. Boislard a, , F. Poulin b
a Département de sexologie, université du Québec à Montréal, 455, boulevard René-Lévesque Est, bureau W-3260, C.P. 8888, succ. centre-ville, Montréal, Québec, Canada H3C 3P8 
b Département de psychologie, université du Québec à Montréal, Montréal, Québec, Canada 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 4
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

La recherche sur des sujets sensibles comme la sexualité est sujette à divers biais liés aux caractéristiques des participants (ex. âge, genre, croyances au sujet de la sexualité, etc.), aux instruments de mesure utilisés (ex. journal de bord, questionnaire, entrevue, examen biologique), ainsi qu’à la formulation, l’interprétation et la spécificité des comportements évalués. Bien que typique et plutôt inévitable pour évaluer les comportements sexuels, le recours aux instruments autorapportés comporte son lot de défis méthodologiques et de critiques, en plus de soulever des questions additionnelles de validité et d’éthique lorsqu’ils s’adressent à des personnes mineures. La plupart des chercheurs conviennent qu’il serait souhaitable de prendre en considération les biais issus des fausses déclarations, mais très peu d’alternatives sont disponibles. De plus, la majorité des études sur la sexualité des adolescents utilise des devis de recherches transversaux et rétrospectifs. De telles recherches sont sujettes aux difficultés de rappel et aux reconstructions mnésiques des événements a posteriori, surtout lorsque l’intervalle de temps écoulé entre l’événement et son rappel est important. Les rares études longitudinales observent qu’une proportion importante de participants rapporte des données incohérentes quant à l’occurrence et à l’âge de la première relation sexuelle, ce qui soulève des questionnements sur la justesse et la validité de certaines connaissances que nous croyons détenir sur les comportements sexuels des adolescents.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Research on sensitive topics like sexuality is subject to diverse biases related to the characteristics of the participants (i.e. age, gender, beliefs about sexuality, etc.), the measurement selected (i.e. diary, questionnaire, interview, biological tests), and the wording, interpretation and specificity of the behaviors assessed. Although typical and quite inevitable in the field of sexual behaviors, the use of self-report assessments has its load of methodological challenges and critiques, and raises additional validity and ethical questions when used with minor participants. Most scholars agree that researchers should account for biases stemming from misreporting on sensitive information such as sex among young people, but very few alternatives for doing so are available. In fact, most studies have used retrospective cross-sectional designs, which have led to additional accuracy concerns, increasingly problematic as the length of the time period between the sexual event and the assessment expands. The rare longitudinal studies on sexual behaviors have found an impressive proportion of participants reporting inconsistent data both for the occurrence of sexual behaviors as well as for their age at first time, thus raising issues about the accuracy and validity of some of the knowledge on adolescent sexual behavior we claim from the current literature.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Adolescence, Comportement sexuel, Données autorapportées, Mesure, Validité, Fidélité

Keywords : Adolescence, Sexual behaviour, Self-reported data, Measurement, Validity, Reliability


Plan


© 2014  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 24 - N° 1

P. 25-28 - janvier 2015 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Interest in the assessment of sensitivity on the perineal region and the breast for the diagnosis of sexual dysfunction in women
  • D. Cordeau, M. Bélanger, F. Courtois
| Article suivant Article suivant
  • La mesure de l’orientation sexuelle : historique et pratiques actuelles
  • D. Beaulieu-Prévost, M. Fortin

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.