S'abonner

La mesure de l’orientation sexuelle : historique et pratiques actuelles - 20/02/15

Doi : 10.1016/j.sexol.2014.05.005 
D. Beaulieu-Prévost a, , M. Fortin b
a Département de sexologie, université du Québec à Montréal, C.P. 8888, succ. centre-ville, Montréal, Canada H3C 3P8 
b Équipe santé mentale adulte, CSSS Jeanne-Mance, Montréal, Canada 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 6
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

De plus en plus de recherches montrent que l’orientation sexuelle constitue un déterminant important de la santé et de l’exclusion sociale (ex., National Research Council, 2011). Cette question a donc émergé, au fil des ans, comme une question d’intérêt publique tant dans le domaine de la santé publique qu’en intervention individuelle. L’objectif premier de cet article est de dresser une synthèse des pratiques en mesure de l’orientation à partir d’une perspective sociohistorique et de souligner les meilleures pratiques actuelles, tant pour la conception d’enquêtes qu’en situation de transfert ou d’utilisation de connaissances. Avant le xixe siècle, le discours religio-légal interdisant les pratiques sodomites mettait l’emphase sur l’aspect comportemental de l’orientation sexuelle. Ce discours sera graduellement remplacé par deux discours appuyant une vision identitaire et catégorielle : un discours médical émergent et le celui des premiers mouvements de défense des droits des homosexuels. Pendant la deuxième moitié du xxe siècle, la recherche et l’émergence du discours queer ont remis en question la vision catégorielle et ont souligné l’aspect multidimensionnel du construit. Le consensus actuel suggère de définir et mesurer l’orientation sexuelle en fonction de trois grandes dimensions : les attirances, les comportements et l’auto-identification (National Research Council, 2011). Les prévalences de minorités sexuelles varient en fonction des dimensions mesurées, ce qui suggère que les mesures ciblent des groupes partiellement exclusifs. Les études récentes soulignent l’importance de systématiquement tenir compte des dimensions de l’orientation mesurées dans une étude et des populations exactes qui sont comparées pour éviter de généraliser d’une dimension à l’autre et d’appliquer les connaissances aux mauvaises populations. De plus, un nombre croissant d’études révèlent l’importance d’utiliser des mesures multiples pour saisir l’hétérogénéité des populations identifiées comme minorités sexuelles. Globalement, les meilleures pratiques actuelles soulignent principalement le besoin de reconnaître la diversité des populations catégorisées comme minorités sexuelles.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

A growing number of studies show that sexual orientation plays an important role as a predictor of health and social exclusion (e.g., National Research Council, 2011). Consequently, this question gradually became a relevant issue both in public and individual health. The main purpose of this paper is to present a review of current practices from a sociohistorical perspective and to suggest best practices both for a survey design context and for situations of knowledge transfer and use. Before the 19th century, the religio-legal discourse forbidding sodomy focused on the behavioral aspect of sexual orientation. This discourse was replaced by two discourses supporting an identity-based and categorical conceptualization: the emerging medical discourse and the discourse of the first gay-rights movements. During the second half of the 20th century, research and the emergence of the queer discourse questioned the categorical conceptualization and underlined the multidimensional aspect of the construct. The current consensus suggests to define and measure sexual orientation according to three main components: attractions, behaviors and self-identification (National Research Council, 2011). The proportion of sexual minorities tends to vary according to the specific component being measured, which suggests that these measures target partially exclusive groups. Recent studies showed the importance of systematically taking into account the component of sexual orientation measured in a study and the specific populations that were compared to avoid generalizing conclusions from a component to the other and applying knowledge to the wrong populations. Furthermore, a growing number of studies show the importance of using multiple measures to capture the heterogeneity of the populations identified as sexual minorities. Globally, current best practices in the measurement of sexual orientation mainly underline the need to recognize and assess the diversity of the populations labeled as sexual minorities.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Orientation sexuelle, Mesure, Évaluation, Enquêtes populationnelles, Homosexualité, Bisexualité

Keywords : Sexual orientation, Measurement, Assessment, Population surveys, Homosexuality, Bisexuality


Plan


 An English version of this article is available online, at http://dx.doi.org/10.1016/j.sexol.2014.05.006.


© 2014  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 24 - N° 1

P. 29-34 - janvier 2015 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Limites des données autorapportées sur les comportements sexuels des adolescents
  • M.-A.P. Boislard, F. Poulin
| Article suivant Article suivant
  • The measurement of sexual orientation: Historical background and current practices
  • D. Beaulieu-Prévost, M. Fortin

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.