Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Prostate cancer: The main risk and protective factors – Epigenetic modifications - 20/02/15

Doi : 10.1016/j.ando.2014.09.001 
Mawussi Adjakly a, b, Marjolaine Ngollo a, b, Aslihan Dagdemir a, b, Gaëlle Judes a, b, Amaury Pajon a, b, Seher Karsli-Ceppioglu a, b, c, Frédérique Penault-Llorca b, d, Jean-Paul Boiteux e, Yves-Jean Bignon a, , b , Laurent Guy b, e, Dominique Bernard-Gallon a, b
a Département d’oncogénétique, CBRV, centre Jean-Perrin, 28, place Henri-Dunant, BP 38, 63001 Clermont-Ferrand, France 
b ERTICA, EA4677, université d’Auvergne, 28, place Henri-Dunant, 63001 Clermont-Ferrand, France 
c Département de toxicologie, faculté de pharmacie, université de Marmara, Istanbul, Turkey 
d Laboratoire de pathologie médicale, centre Jean-Perrin, 58, rue Montalembert, 63000 Clermont-Ferrand, France 
e Département d’urologie, CHU Gabriel-Montpied, 58, rue Montalembert, 63000 Clermont-Ferrand, France 

Corresponding author.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Abstract

With 13 million new cases worldwide every year, prostate cancer is as a very real public health concern. Prostate cancer is common in over-50s men and the sixth-leading cause of cancer-related death in men worldwide. Like all cancers, prostate cancer is multifactorial – there are non-modifiable risk factors like heredity, ethnicity and geographic location, but also modifiable risk factors such as diet. Diet–cancer linkages have risen to prominence in the last few years, with accruing epidemiological data pointing to between-population incidence differentials in numerous cancers. Indeed, there are correlations between fat-rich diet and risk of hormone-dependent cancers like prostate cancer and breast cancer. Diet is a risk factor for prostate cancer, but certain micronutrients in specific diets are considered protective factors against prostate cancer. Examples include tomato lycopene, green tea epigallocatechin gallate, and soy phytoestrogens. These micronutrients are thought to exert cancer-protective effects via anti-oxidant pathways and inhibition of cell proliferation. Here, we focus in on the effects of phytoestrogens, and chiefly genistein and daidzein, which are the best-researched to date. Soy phytoestrogens are nonsteroid molecules whose structural similarity lends them the ability to mimic the effects of 17ß-estradiol. On top of anti-oxidant effects, there is evidence that soy phytoestrogens can modulate the epigenetic modifications found in prostate cancer. We also studied the impact of phytoestrogens on epigenetic modifications in prostate cancer, with special focus on DNA methylation, miRNA-mediated regulation and histone modifications.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Avec 13 millions de nouveaux cas recensés dans le monde chaque année, le cancer de la prostate apparaît comme un problème de santé publique. C’est une pathologie fréquente chez l’homme de plus de 50ans et qui représente la sixième cause de mortalité par cancer chez l’homme dans le monde. Le cancer de la prostate à l’instar des autres types de cancer est une pathologie multifactorielle. Des facteurs non-modifiables tels que l’hérédité, l’appartenance ethnique, la localisation géographique ont été rapportés, mais il existe d’autres facteurs de risque modifiables tels que l’alimentation. Le rôle de l’alimentation dans la survenue des cancers suscite depuis quelques années un intérêt croissant. Le postulat de l’alimentation dans le déterminisme des cancers vient de données épidémiologiques qui font état d’une différence d’incidence de nombreux cancers entre les populations. En effet, des corrélations ont été établies entre une alimentation riche en graisses et la survenue de cancers hormono-dépendants comme le cancer de la prostate et le cancer du sein. L’alimentation constitue un facteur de risque pour le cancer de la prostate. Cependant, des micronutriments contenus dans certains aliments sont considérés comme facteurs protecteurs vis-à-vis de la pathologie cancéreuse. Parmi ces micronutriments, on retrouve par exemple le lycopène dans la tomate, l’épigallocatéchine gallate dans le thé vert et les phyto-œstrogènes dans le soja. Ces micronutriments exerceraient une action protectrice via des actions anti-oxydantes, une inhibition de la prolifération cellulaire. Ici, nous nous sommes particulièrement intéressés aux effets des phyto-œstrogènes notamment à la génistéine et à la daidzéine qui sont les deux plus étudiées en nutrition. Les phyto-œstrogènes du soja sont des molécules non-stéroïdiennes qui ont la capacité de mimer les effets du 17β œstradiol du fait de leur similarité de structure. Outre les effets antioxydants, les phyto-œstrogènes du soja auraient la capacité de moduler les modifications épigénétiques retrouvées dans le cancer de la prostate. Nous avons aussi étudié l’impact des phyto-œstrogènes sur les modifications épigénétiques notamment la méthylation de l’ADN, la régulation par les miARNs et les modifications des histones dans le cancer de la prostate.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Prostate cancer, Diet, Phytoestrogens, Risk factors, Epigenetics

Mots clés : Cancer de la prostate, Alimentation, Épigénétique


Plan


© 2014  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 76 - N° 1

P. 25-41 - février 2015 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Chemerin expression in Chinese pregnant women with and without gestational diabetes mellitus
  • Xue-Mei Li, Hui Ji, Chun-Jun Li, Peng-Hua Wang, Pei Yu, De-Min Yu
| Article suivant Article suivant
  • Medical therapies in pituitary adenomas: Current rationale for the use and future perspectives
  • Thomas Cuny, Anne Barlier, Richard Feelders, Georges Weryha, Leo J. Hofland, Diego Ferone, Federico Gatto

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.