Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Communication en oncologie dans le cadre d’essais thérapeutiques de phase I : mise en œuvre et évaluation d’un programme de formation - 24/02/15

Doi : 10.1016/j.bulcan.2014.12.013 
Pascal Rouby a, , Antoine Hollebecque b, Ratislav Bahleda b, Eric Deutsch c, Carlos Gomez-Rocca b, Eric Angevin b, Thibault de La Motte Rouge b, Jean-Charles Soria b, Sarah Dauchy a
a Institut Gustave-Roussy, département interdisciplinaire de soins de support aux patients en oncohématologie, 114, rue Édouard-Vaillant, 94805 Villejuif, France 
b Institut Gustave-Roussy, département d’innovation thérapeutiques et d’essais précoces, 114, rue Édouard-Vaillant, 94805 Villejuif, France 
c Institut Gustave-Roussy, département de radiothérapie, 114, rue Édouard-Vaillant, 94805 Villejuif, France 

Pascal Rouby, Institut Gustave-Roussy, département interdisciplinaire de soins de support aux patients en oncohématologie, 114, rue Édouard-Vaillant, 94805 Villejuif, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 8
Iconographies 8
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

En oncologie, les programmes de formation à la communication ont montré une efficacité sur les compétences en communication des médecins. Cette étude évalue l’impact d’un tel programme dans un contexte d’essais thérapeutiques de phase I. Une évaluation de la satisfaction et de l’efficacité personnelle perçue concernant la communication médecin–patient était réalisée chez 6 médecins (3 juniors et 3 séniors) avant et après une formation à la communication médicale. Soixante entretiens ont été réalisés. L’étude, non randomisée, distinguait les consultations oncologue et patient seul (situation « duelle ») des consultations en présence d’un proche (situation « triangulaire »). La comparaison des scores d’efficacité personnelle avant et après formation montre une progression des scores pour l’ensemble des médecins, en situation duelle comme en situation triangulaire. Cette progression touche essentiellement les médecins juniors dans les situations de consultation triangulaire. De même, les scores de satisfaction montrent une satisfaction avant formation moindre en situation triangulaire que duelle (p=0,01), cela étant plus marqué pour les médecins juniors que pour les médecins séniors (p=0,035). À l’issue de la formation, en situation triangulaire, le score des médecins juniors rejoint celui des séniors. La formation à la communication bénéficie particulièrement aux médecins juniors en situation triangulaire.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Communication training programs in oncology have demonstrated some efficacy to improve doctors’ communication skills. The goal of our study was to evaluate the impact of such training in the particular context of phase I clinical trials. Self-satisfaction and self-efficacy scales evaluating doctor–patient communication was completed by 6 medical oncologists (3 juniors and 3 seniors) before and after their communication training for a total of sixty visits. Two types of visit have been distinguished: the visits between the oncologist and the patient alone (a dual situation) and those with a third party (a trilateral situation). For all the doctors in dual and trialateral situations, self-efficacy scores improved significantly after training. This improvement was more pronounced for juniors oncologists in trilateral situations. Before training, satisfactory scores were worst in duel versus trilateral situations (P=0.01). This was particularly pronounced for junior compared to senior doctors (P=0.035). After training, in trilateral situations, the satisfaction scores of junior doctors matched that of the senior doctors. The communication training programs appear to benefit junior oncologists to a greater extent in trilateral situations.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Communication, Oncologie, Essais cliniques phase I, Formation

Keywords : Communication, Oncology, Phase I clinical trials, Training


Plan


© 2015  Société Française du Cancer. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 102 - N° 2

P. 174-181 - février 2015 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Informer la famille : émotions et attitudes du consultant en oncogénétique pour risque familial de cancer sein/ovaire ou côlon
  • Fabrice Kwiatkowski, Claire Laquet, Pascal Dessenne, Yves-Jean Bignon
| Article suivant Article suivant
  • Intérêts d’une consultation spécialisée d’aide à la reprise du travail après cancer
  • Lætitia Rollin, Géraldine De Blasi, Line Boucher, Jean-François Gehanno

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.