Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Quelles marges d’exérèse pour les carcinomes de paupières ? - 24/02/15

Doi : 10.1016/j.jfo.2014.11.003 
F. Mouriaux a, , A. Stefan b, S. Coffin-Pichonnet c, L. Verneuil b, P. Rousselot d
a Service d’ophtalmologie, CHU de Rennes, 2, rue Henri-Le-Guilloux, 35000 Rennes, France 
b Service de dermatologie, CHU de Caen, avenue de la Côte-de-Nacre, 14003 Caen, France 
c Service d’ophtalmologie, CHU de Caen, avenue de la Côte-de-Nacre, 14003 Caen, France 
d Service d’anatomopathologie, CHU de Caen, avenue de la Côte-de-Nacre, 14003 Caen, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Dans les différentes réunions de concertation multidisciplinaire (RCP), l’application des marges d’exérèse devrait aussi s’appliquer pour les tumeurs de paupières. Ainsi et par exemple, il est classique de proposer des marges de 4mm pour des carcinomes basocellulaires, de 6mm pour les carcinomes épidermoïdes. Ces marges d’exérèse, appelées marges de sécurité, ont été établies pour obtenir des taux très réduits de récidives. Cependant, du fait de l’anatomie et de la fonction palpébrale il n’est pas possible de respecter cette marge de sécurité, sous peine d’un préjudice fonctionnel parfois majeur, voire de la perte du globe oculaire. Ainsi pour palier ces difficultés on peut proposer en chirurgie oculo-plastique une exérèse avec des marges réduites suivie soit d’un examen extemporané avec une reconstruction immédiate soit d’une analyse anatomopathologique standard avec une reconstruction quelques jours plus tard après l’analyse de la pièce opératoire. Le but de cet article est de montrer qu’il est possible de diminuer les marges d’exérèse tout en respectant la sécurité carcinologique pour préserver l’intégrité oculaire. La technique la plus séduisante est l’examen extemporané des berges qui correspond à une chirurgie micrographique de Mohs « réduite aux bords ».

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Traditional surgical treatment of non-melanoma skin cancer includes excision with adjacent surgical margins, such “safety” margins theoretically leading to lower recurrence rates. Thus, some authors favor a clinical excision margin of 4mm for basal cell carcinoma and 6mm for squamous cell carcinoma. However, such “safety” margins cannot be applied in all cases of eyelids tumors for anatomic and functional reasons, because such recommendations may lead to severe ocular complications, even loss of the globe. Thus, in order to mitigate these issues in oculoplastic surgery, excision with reduced margins is proposed, either with frozen sections or with traditional pathologic analysis and secondary reconstructive surgery several days later. The purpose of this article is to demonstrate that it is possible to reduce surgical margins while respecting “safety” from tumor recurrence, in order to preserve ocular integrity. The most appealing technique is frozen section of the margins, corresponding to “slow-Mohs” micrographic surgery.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Extemporané, Marges, Carcinome, Paupières, Chirurgie

Keywords : Margins, Frozen section, Eyelids, Cancer, Surgery


Plan


© 2014  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 38 - N° 2

P. 154-158 - février 2015 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • La stèle de l’oculiste du Musée barrois et le logo de la Société francophone d’histoire de l’ophtalmologie
  • A. Raspiller
| Article suivant Article suivant
  • Micro-implant d’acétonide de fluocinolone (ILUVIEN®) pour l’œdème maculaire diabétique chronique
  • G. Soubrane, F. Behar-Cohen

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.