Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Manifestations respiratoires du syndrome de Marfan - 10/03/15

Doi : 10.1016/j.rmr.2014.06.030 
M. Neuville a, G. Jondeau b, B. Crestani a, C. Taillé a,
a Service de pneumologie, département hospitalo-universitaire FIRE, centre de compétence pour les maladies pulmonaires rares, hôpital Bichat–Claude-Bernard, 75018 Paris, France 
b Service de cardiologie, département hospitalo-universitaire FIRE, centre national de référence pour le syndrome de Marfan et apparentés, hôpital Bichat–Claude-Bernard, 75018 Paris, France 

Auteur correspondant. Service de pneumologie, hôpital Bichat, 46, rue Henri-Huchard, 75877 Paris cedex 18, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 9
Iconographies 7
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Le syndrome de Marfan est une maladie génétique rare liée à la mutation du gène FBN1, codant la fibrilline. Les atteintes cardiovasculaires, squelettiques et ophtalmologiques sont les plus fréquentes, mais la maladie peut toucher le poumon. Les pneumothorax atteignent 5 à 11 % des patients. Le rôle favorisant des déformations thoraciques (pectus excavatum et carinatum) ou des blebs reste débattu. Leur prise en charge est identique à celle de tout pneumothorax spontané, mais le risque de récidive est élevé. Le pectus excavatum touche jusqu’à 60 % des patients, le plus souvent sans retentissement fonctionnel. En cas de mauvaise tolérance, un traitement chirurgical peut être envisagé par la technique de Nuss. La prévalence du syndrome d’apnées obstructives du sommeil semble élevée dans le syndrome de Marfan, et sa présence pourrait contribuer à la dilatation aortique. La responsabilité des anomalies cranio-faciales associées aux apnées du sommeil a été évoquée, sans certitude à ce jour. Il est important pour un pneumologue d’évoquer le diagnostic de syndrome de Marfan chez un patient présentant des pneumothorax spontanés récidivants ou une déformation thoracique, car la prise en charge précoce de l’atteinte cardiaque conditionne le pronostic.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Marfan's syndrome is a rare genetic disorder caused by a mutation of the gene FBN1, coding for the protein fibrillin-1. Cardiovascular, musculoskeletal and ophthalmic manifestations are the most commonly observed, but minor diagnostic criteria also include pulmonary manifestations. Pneumothorax, frequently relapsing, affects 5 to 11% of patients. Rib cage abnormalities (pectus excavatum or pectus carinatum) and apical blebs may contribute to their occurrence. Treatment does not require any specific procedure but there is an increased risk of recurrence. Pectus excavatum affects up to 60% of the patients, without any functional impairment in most cases. Surgery may be required (using the Nuss procedure) in case of cardiovascular or psychological symptoms. Marfan's syndrome is frequently associated with obstructive sleep apnoea, which may itself contribute to aortic dilatation. Some studies suggest a potential role of craniofacial abnormalities in the pathogenesis of sleep apnea in these patients. Pulmonologists should consider Marfan's syndrome when treating patients for recurrent spontaneous pneumothorax or rib cage abnormalities, since early detection of cardiac abnormalities improves the prognosis significantly.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Pneumothorax, Pectus excavatum, FBN1, Syndrome de Marfan, Syndrome d’apnées obstructives du sommeil

Keywords : Pneumothorax, Pectus excavatum, FBN1, Marfan's syndrome, Obstructive sleep apnoea


Plan


© 2014  SPLF. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 32 - N° 2

P. 173-181 - février 2015 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Réflexions sur la limitation des soins spécifiques en oncologie thoracique
  • E. Dansin, G. Lauridant, M. Reich, S. Villet, P. Fournel
| Article suivant Article suivant
  • Les thérapies ciblées dans les cancers bronchiques non à petites cellules en 2014
  • C. Leduc, B. Besse

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.