Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

L’abus de boissons énergisantes présente-t-il un risque ? - 13/03/15

Doi : 10.1016/j.lpm.2014.07.029 
Aymeric Petit 1, 3, , Laurent Karila 2, Michel Lejoyeux 3
1 Cabinet médical Carnot, 26, avenue Carnot, 75017 Paris, France 
2 AP–HP, hôpital Paul-Brousse, centre d’enseignement, de recherche et de traitement des addictions, 94800 Villejuif, France 
3 AP–HP, hôpital Bichat, service de psychiatrie, addictologie, et tabacologie, 75018 Paris, France 

Aymeric Petit, Cabinet médical Carnot, 26, avenue Carnot, 75017 Paris, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

Les boissons énergisantes désignent « tout produit se présentant sous la forme d’une boisson ou d’un concentré liquide, contenant un mélange d’ingrédients ayant la propriété de rehausser le niveau d’énergie et de vivacité ». Leur introduction a suscité de nombreuses réticences et réserves, suite à de nombreux accidents cardiovasculaires et neurologiques chez des sujets consommateurs réguliers.

Matériels et méthodes

Une revue de la littérature a été réalisée afin de définir avec précision le rôle des boissons énergisantes dans ces complications. Nous avons sélectionné les articles scientifiques de langue anglaise et française publiés entre 2001 et 2014 en consultant les bases de données Medline, Embase, Psycinfo et Google Scholar. Les mots utilisés seuls ou en association sont les suivants : « energy drinks », « cafeine », « taurine », « toxicity », « dependence », « complications ».

Résultats

La consommation occasionnelle ou modérée de ces canettes semble présenter peu de risques pour des adultes sains. En revanche, leur consommation répétée dans des proportions qui dépassent largement les recommandations d’utilisation préconisées par les industriels, associée à la prise d’alcool ou de produits illicites, augmente le risque d’apparition de complications somatiques et psychiatriques, en particulier chez les mineurs et les sujets ayant des antécédents cardiovasculaires et neurologiques.

Conclusion

L’abus de boissons énergisantes augmente le risque d’apparition de complications somatiques et psychiatriques. Des travaux devront être menés afin d’améliorer notre compréhension du phénomène et de surveiller l’apparition d’autres complications liées à cet usage nocif.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Background

Energy drinks designate “any product in the form of a drink or concentrated liquid containing a mixture of ingredients having the property to raise the level of energy and liveliness”. Their introduction has raised many reluctance and reserves after numerous cardiovascular and neurological injuries among regular consumers.

Objective

This article attempts to synthesize the existing literature on energy drinks. The review focuses to show that excessive energy drinks consumption cause many complications.

Methods

The literature review was conducted from 2001 to 2014, using PubMed, Google Scholar, EMBASE, and PsycInfo, using the following keywords alone or combined: energy drinks, caffeine, taurine, toxicity, dependence, complications.

Results

Occasional or moderate consumption of these cans seem to present little risk to healthy adults. However, their repeated consumption in proportions that far exceed the recommendations for recommended use by the manufacturers, combined with the use of alcohol or illicit drugs consumption increases the risk of occurrence of somatic and psychiatric complications, especially among underage, and subjects with cardiovascular and neurological history.

Conclusion

Repeated consumption of energy drinks increases the risk of somatic and psychiatric complications. Further studies must be controlled to improve our understanding of other possible negative consequences on health.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2014  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 44 - N° 3

P. 261-270 - mars 2015 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Métastases uvéales des carcinomes thyroïdiens. À propos de 3 cas
  • Fatma Hamza, Wissem Amouri, Issam Jardak, Faouzi Kallel, Salma Charfeddine, Fadhel Guermazi
| Article suivant Article suivant
  • Psychotropes pendant la grossesse et l’allaitement : mise au point pratique
  • Céline Bascoul, Ludivine Franchitto, Olivier Parant, Jean-Philippe Raynaud

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.