Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Hypertrophie ventriculaire gauche au cours de l'hypertension artérielle - 19/03/15

[11-301-I-10]  - Doi : 10.1016/S1166-4568(15)66869-3 
P. Gosse , A. Cremer, S. Yeim, G. Papaioannou
 Service de cardiologie-hypertension artérielle, Hôpital Saint-André, CHU de Bordeaux, 1, rue Jean-Burguet, 33075 Bordeaux, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 10
Iconographies 5
Vidéos 7
Autres 1

Résumé

La gravité de l'hypertension artérielle (HTA) tient à son retentissement sur un certain nombre d'organes (organes cibles). Les complications qui peuvent se développer à leur niveau expliquent l'augmentation de la morbidité et de la mortalité liées à l'HTA. Le cœur est un des principaux organes cibles, et une des premières conséquences de l'élévation de la pression artérielle (PA) est l'hypertrophie ventriculaire gauche (HVG). Celle-ci peut être appréciée par différentes méthodes (électrocardiogramme spécifique mais peu sensible, échocardiographie sensible et spécifique mais de reproductibilité limitée, imagerie par résonance magnétique, meilleure méthode mais inutilisable en routine). L'HVG ne peut être considérée comme une simple réaction adaptative à l'élévation de la charge imposée à la pompe ventriculaire pendant l'éjection du sang. De nombreux facteurs contribuent à moduler la réponse hypertrophique du muscle ventriculaire pour une même augmentation de sa charge. L'HVG s'accompagne de modifications fonctionnelles (fonction systolique, remplissage ventriculaire, dilatation auriculaire) qui favorisent les complications. L'épidémiologie nous montre que l'augmentation de masse ventriculaire gauche (MVG) est un facteur de risque puissant, indépendant de la PA et réversible sous traitement antihypertenseur. Ainsi la MVG peut être considérée comme un critère intermédiaire d'évaluation du risque de l'hypertendu mais sa mesure pose encore des problèmes méthodologiques qui limitent son intérêt dans la prise en charge quotidienne des hypertendus. Il s'agit en revanche d'un outil précieux de recherche clinique et un moyen indirect d'évaluer l'intérêt protecteur d'un traitement antihypertenseur.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Hypertrophie ventriculaire gauche, Hypertension artérielle, Échocardiographie, ECG, Risque cardiovasculaire


Plan


© 2015  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Hypertension artérielle d'origine médicamenteuse et toxique
  • I. Marie
| Article suivant Article suivant
  • Hypertension artérielle et sport
  • L. Uzan, J.-F. Toussaint

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.