Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Petits cancers du sein surexprimant HER2 : quel pronostic et quel traitement adjuvant ? - 23/03/15

Doi : 10.1684/bdc.2013.1799 
Anthony Gonçalves 1, 2, , Maria Vassilakopoulou 3, Jean-Philippe Spano 3
1 Institut Paoli-Calmettes, oncologie médicale, 232, boulevard Sainte-Marguerite, 13009 Marseille, France 
2 Inserm U1068, CNRS U7258, Aix-Marseille université, centre de recherche en cancérologie de Marseille, 27, boulevard Lei-Roure, 13009 Marseille, France 
3 Groupe hospitalier Pitié-Salpêtrière, université Paris-VI, oncologie médicale,47-83, boulevard de l’Hôpital, 75013 Paris, France 

*Tirés à Part

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 10
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Les cancers du sein centimétriques ou infracentimétriques sans atteinte ganglionnaire (pT1a-b N0) voient leur incidence augmenter en lien avec la croissance des pratiques de dépistage systématique. Dans ces formes localisées classiquement de bon pronostic, la surexpression de HER2 apparaît associée à un risque plus élevé de récidive dans plusieurs études rétrospectives. Les études randomisées qui ont le trastuzumab dans le traitement adjuvant des cancers du sein HER2-positifs ayant exclu ces tumeurs, il n’existe pas de données de niveau I permettant de déterminer clairement le rapport bénéfice-risque d’une telle stratégie dans ces stades précoces. Cependant, des données rétrospectives récentes suggèrent un impact favorable et les recommandations actuelles proposent de discuter un traitement adjuvant associant trastuzumab et chimiothérapie à partir d’un stade pT1b. Cette indication, comme la nature des cytotoxiques utilisés, doivent cependant faire l’objet d’une évaluation soigneuse du terrain pour minimiser les risques de toxicité notamment cardiaque.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Incidence of centimetric or infracentimetric node negative (pT1a-b, N0) breast cancer is increasing due to screening procedures. Although considered as having an overall favorable prognosis, several retrospective studies have suggested a higher risk of relapse when HER2 is overexpressed. Since randomized studies evaluating trastuzumab in the adjuvant setting did not include T1a-bN0, there is no level I evidence supporting the administration of a trastuzumab-based post-operative chemotherapy in these cases. However, some recent retrospective data suggest a benefit for such a strategy and current guidelines recommend to consider adjuvant chemotherapy plus trastuzumab in pT1bN0. The final decision, as well as the nature of cytotoxics to be administered in combination with trastuzumab, require a careful evaluation of the benefit/risk ratio in order to minimize the risk of toxic events, notably at the cardiac level.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : cancer du sein HER2-positif, PT1N0, trastuzumab, chimiothérapie adjuvante

Key words : HER2-positive breast cancer, pT1N0, trastuzumab, adjuvant chemotherapy


Plan


© 2013  Société Française du Cancer. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 100 - N° 9

P. 847-856 - septembre 2013 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Rôle du pathologiste dans la prise en charge des tissus en oncologie
  • Élodie Long, Marius Ilie, Véronique Hofman, Sandra Lassalle, Catherine Butori, Saad Alsubaie, Paul Hofman
| Article suivant Article suivant
  • Cancers du sein : évolution des grands concepts thérapeutiques
  • Henri Roché

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.