Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Coping des patients atteints de cancer en phase palliative et communication médicale - 23/03/15

Doi : 10.1684/bdc.2013.1798 
Carine Fouquet 1, , Anne Brédart 1, 2, Carole Bouleuc 3
1 Institut Curie, département interdisciplinaire de soins de support pour le patient en oncologie, unité de psycho-oncologie, 26, rue d’Ulm, 75248 Paris cedex 05, France 
2 Laboratoire de psychopathologie et processus de santé (LPPS EA 4057), IUPDP, 92774 Boulogne-Billancourt, France 
3 Institut Curie, département interdisciplinaire de soins de support pour le patient en oncologie, unité mobile d’accompagnement, 26, rue d’Ulm, 75248 Paris cedex 05, France 

*Tirés à Part

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 9
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

En phase avancée, le cancer est susceptible d’être perçu comme une source de stress non maîtrisable par l’individu. La détresse engendrée à ce stade de la maladie et les stratégies pour y faire face (coping) sont alors à explorer au même titre que des symptômes physiques, dans la mesure où ils sont corrélés à la qualité de vie en fin de vie. Or, peu d’études récentes ont considéré le coping des patients en phase palliative en lien avec leur qualité de vie. Pour le patient, sa qualité de vie englobe à ce stade la qualité du mourir ; elle inclut le fait d’être préparé à mourir, donc d’être informé du pronostic et de bénéficier d’une prise en charge globale. Pour les proches, avoir accès à l’information médicale est crucial, l’incertitude étant perçue comme effrayante. Les stratégies de coping du patient interagissent alors avec celles du médecin, confronté lui-même à différentes sources de stress. Prendre en compte ces stratégies en phase avancée du cancer pourrait faciliter une communication médicale respectueuse du psychisme du patient dans le contexte complexe des soins palliatifs en oncologie.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Advanced cancer is likely to be perceived as a non-controllable source of stress for the individual. The patient distress at this stage of the illness and the strategies he uses to cope with it need to be explored so as physical symptoms, since they are correlated with quality of life at the end-of-life. But very few recent studies have considered patient coping and quality of life in the palliative stage of cancer. For patient at advanced stage of cancer, quality of life includes the quality of death, including being prepared to death, being informed about prognosis and receiving global care. For relatives, get medical information is a key point since uncertainty is often perceived as frightening. Patient coping strategies interact with those of the physician, who has to cope with different sources of stress. Taking into account these strategies among patients with advanced cancer could facilitate a medical communication respectful of the patient's mental state, under the complex context of palliative care in oncology.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : cancer, communication médicale, coping, patient, soins palliatifs

Key words : cancer, medical communication, coping, patient, palliative care


Plan


© 2013  Société Française du Cancer. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 100 - N° 9

P. 887-895 - septembre 2013 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Stratégies d’immunothérapie dans les cancers colorectaux
  • David Tougeron, Émilie Fauquembergue, Jean-Baptiste Latouche
| Article suivant Article suivant
  • Rationnel et modalités de prescription du ruxolitinib dans les myélofibroses
  • Richard Lemal, Marie Robin, Aurélie Ravinet, Victoria Cacheux, Romain Guièze, Jacques-Olivier Bay

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.