Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

L’annonce du diagnostic de cancer : point de vue du médecin généraliste - 23/03/15

Doi : 10.1684/bdc.2013.1825 
Marie Ferraton-Rollin 1, Nicolas Magné , 1, 2 , Régis Gonthier 1, 3, Yacine Merrouche 1, 4, Christophe Bois 1
1 Faculté de médecine Jacques-Lisfranc, 15, rue Ambroise-Paré, 42023 Saint-étienne, France 
2 Institut de cancérologie Lucien-Neuwirth, Département de radiothérapie, 108 bis, avenue Albert-Raimond, BP60008, 42270 Saint-Priest-en-Jarez, France 
3 CHU de Saint-étienne, Hôpital nord, Service de gériatrie, avenue Albert-Raimond, 42270 Saint-Priest-en-Jarez, France 
4 Institut de cancérologie Lucien-Neuwirth, Département d’oncologie médicale, 108 bis avenue Albert-Raimond, BP 60008, 42270 Saint-Priest-en-Jarez, France 

*Tirés à part :

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 8
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectif

L’annonce du diagnostic de cancer est difficile pour les médecins comme pour les patients. L’objectif principal est l’étude des techniques d’annonce employées par les médecins traitants pour amener leurs patients dans les centres de cancérologie. L’objectif secondaire est d’analyser les difficultés rencontrées et leur vécu de l’annonce du diagnostic de cancer. Le but final serait de fournir des idées pratiques aux généralistes pour mieux communiquer avec leurs patients lors de cette annonce.

Méthodes

Nous avons réalisé une étude qualitative en interrogeant quinze médecins généralistes. Les quinze entretiens semi-dirigés ont été enregistrés puis transcrits mot à mot. Une première analyse a été faite manuellement pour aboutir à un ensemble de nœuds puis dans un deuxième temps à l’aide du logiciel N Vivo 9.

Résultats

La plupart des médecins généralistes fait l’annonce du cancer à ses patients, avec ou sans anatomopathologie. Ils connaissent les bases de la communication médecin-malade pour favoriser l’expression du patient. Quelques médecins ont un vécu positif et revendiquent leur rôle dans cette annonce. Leur vécu négatif est lié aux représentations autour de la maladie et aux émotions suscitées.

Conclusion

Il ressort de cette enquête un besoin de formation pour les médecins afin d’acquérir un savoir-faire et un savoir-être dans la consultation d’annonce du cancer.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Objective

The announcement of the diagnosis of cancer is difficult for doctors and patients alike. The main objective is the study of announcement's techniques used by physicians to send their patients in cancer centers. The second objective is to analyze encountered difficulties and experience of the announcement of the diagnosis. The final objective would be to provide practical ideas for GPs for a better communication with their patients in this announcement.

Methods

We have conducted a qualitative study by interviewing fifteen GPs. The fifteen semi-structured interviews have been recorded and transcribed verbatim. A first analysis has been done manually to achieve a set of nodes and then in a second time using N Vivo Software 9.

Results

Most of the GPs break the news of cancer with or without pathology. They know the basics of patient-physician communication to promote the patient's expression. Some doctors have a positive experience and claim their role in this announcement. Their negative experience is linked to representations made about the disease and generated feeling.

Conclusion

The results of this study show a need of training for physicians in order to acquire know-how and attitude at the time of cancer announcement.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : cancer, annonce, techniques, communication, vécu, médecine générale

Key words : cancer, announcement, techniques, communication, experience, general practice


Plan


© 2013  Société Française du Cancer. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 100 - N° 10

P. 955-962 - octobre 2013 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Signification clinique, diagnostique et intérêt théranostique des mutations du gène PIK3CA dans le cancer du sein
  • Alexandre Harlé, Maëva Lion, Nicolas Lozano, Jean-Louis Merlin
| Article suivant Article suivant
  • Analyse comparative des coûts de techniques de biologie moléculaire dans le diagnostic de sarcomes
  • Sandrine Baffert, Antoine Italiano, Gaëlle Pierron, Marie-Angèle Traoré, Jocelyn Rapp, Fabienne Escande, Jean-Pierre Ghnassia, Philippe Terrier, Anne-Claire Voegeli, Dominique Ranchere-Vince, Jean-Michel Coindre, Florence Pedeutour

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.