Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Analyse comparative des coûts de techniques de biologie moléculaire dans le diagnostic de sarcomes - 23/03/15

Doi : 10.1684/bdc.2013.1822 
Sandrine Baffert , 1 , Antoine Italiano 2, Gaëlle Pierron 3, Marie-Angèle Traoré 1, Jocelyn Rapp 4, Fabienne Escande 5, Jean-Pierre Ghnassia 6, Philippe Terrier 7, Anne-Claire Voegeli 8, Dominique Ranchere-Vince 9, Jean-Michel Coindre 10, Florence Pedeutour 4
1 Institut Curie, département de santé publique, 26, rue d'Ulm, 75005 Paris, France 
2 Institut Bergonié, département d'oncologie médicale, 33076 Bordeaux, France 
3 Institut Curie, département de biologie des tumeurs, 75005 Paris, France 
4 Centre hospitalier universitaire, laboratoire de génétique des tumeurs solides, 06107 Nice, France 
5 Centre hospitalier universitaire, laboratoire de biochimie et de biologie moléculaire, 59037 Lille, France 
6 Centre Paul-Strauss, service d'anatomie et cytologie pathologiques, 67065 Strasbourg, France 
7 Institut Gustave-Roussy, département de biologie et de pathologie médicale, 94805 Villejuif, France 
8 Centre hospitalier universitaire, unité de biologie moléculaire, 67065 Strasbourg, France 
9 Centre Léon-Bérard, département d'anatomie et de cytologie-pathologie, 69373 Lyon, France 
10 Institut Bergonié, département de pathologie, 33076 Bordeaux, France 

*Tirés à part :

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 9
Iconographies 3
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Les sarcomes, tumeurs malignes du tissu conjonctif, constituent un groupe complexe et hétérogène. Bien que les sarcomes soient rares, ils engendrent de très fréquentes difficultés de diagnostic. Les techniques de biologie moléculaire se sont révélées ces dernières années être un complément précieux d'aide au diagnostic. Il est donc nécessaire d'évaluer le coût de ces méthodes en pratique de routine. À partir de données prospectives et observationnelles de huit laboratoires de biologie moléculaire en France, nous avons évalué par microcosting le coût de techniques de biologie moléculaire dans le diagnostic de cinq types de sarcomes. Le coût moyen de la technique de fluorescence in situ hybridization (FISH) était de 318 € (273-393) par prélèvement, celui de la reverse transcription polymerase chain reaction (RT-PCR) était de 300 € (229-481) par prélèvement fixé et 258 € (213-339) par prélèvement congelé, celui de la quantitative polymerase chain reaction (Q-PCR) était de 184 € (112-229) et celui de la CGH-array de 332 € (329-335). Les coûts de mise en œuvre des techniques variaient selon les types de sarcomes, la nature des prélèvements, l'organisation, le niveau d'expertise local et l'état d'investissement du centre. Le coût du diagnostic moléculaire doit être mis en regard des performances de ces techniques.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Sarcomas represent a complex and heterogeneous group of rare malignant tumors and their correct diagnosis is often difficult. Recent molecular biological techniques have been of great diagnostic use and there is a need to assess the cost of these procedures in routine clinical practice. Using prospective and observational data from eight molecular biology laboratories in France, we used “microcosting” method to assess the cost of molecular biological techniques in the diagnosis of five types of sarcoma. The mean cost of fluorescence in situ hybridization (FISH) was 318 € (273-393) per sample; mean reverse transcription polymerase chain reaction (RT-PCR) cost ranged from 300 € (229-481) per formalin-fixed, paraffin-embedded specimen to 258 € (213-339) per frozen specimen; mean quantitative polymerase chain reaction (Q-PCR) cost was 184 € (112-229) and mean CGH-array cost was 332 € (329-335). The cost of these recently implemented techniques varied according to the type of sarcoma; the method of tissue collection and local organizational factors including the level of local expertise and investment. The cost of molecular diagnostic techniques needs to be balanced against their respective performance.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : technique diagnostique, coût, sarcomes, microcosting, biologie moléculaire

Key words : methods for diagnosis, cost, sarcomas, microcosting, molecular biology


Plan


© 2013  Société Française du Cancer. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 100 - N° 10

P. 963-971 - octobre 2013 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • L’annonce du diagnostic de cancer : point de vue du médecin généraliste
  • Marie Ferraton-Rollin, Nicolas Magné, Régis Gonthier, Yacine Merrouche, Christophe Bois
| Article suivant Article suivant
  • Le chirurgien reste-t-il le facteur pronostique principal ?
  • Michel Rivoire, Aurélien Dupré

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.