Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Place des taxanes en adjuvant dans le traitement des cancers du sein sans envahissement ganglionnaire - 23/03/15

Doi : 10.1684/bdc.2013.1743 
Aymen Lagha 1, , Nesrine Chraiet 2, Soumaya Labidi 1, Sarra Krimi 1, Mouna Ayadi 2, Joseph Gligorov 3, Hamouda Boussen 1

on behalf of AROME (Association of Radiotherapy and Oncology of the Mediterranean arEa; www.aromecancer.org)

1 Hôpital Abderrahmane Mami, service d’oncologie médicale, rue de l’Hôpital, 2080 Ariana, Tunisie 
2 Institut Salah Azaiez, service d’oncologie médicale, Tunis, Tunisie 
3 Hôpital Tenon, service d’oncologie médicale, 75020 Paris, France 

*Tirés à part

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 7
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

L’efficacité des taxanes a été bien établie dans les cancers du sein avec envahissement ganglionnaire, cependant, leur utilisation dans les formes sans envahissement ganglionnaire de haut risque reste à définir. L’objectif de ce travail est d’évaluer la place des taxanes dans ce dernier groupe. Deux catégories d’études ont été identifiées : les études de phase III incluant les cancers du sein de haut risque sans envahissement ganglionnaire et les cancers du sein avec envahissement ganglionnaire, et les études incluant uniquement les tumeurs de haut risque sans envahissement ganglionnaire. Trois études de phase III évaluant en même temps les tumeurs avec et sans envahissement ganglionnaire n’ont pas démontré de bénéfice réel des taxanes pour les formes sans envahissement ganglionnaire contre deux études (European Cooperative Trial in Operable Breast Cancer [ECTO] et Grupo Español de Investigación del Cáncer de Mama [GEICAM]) qui ont objectivé une différence significative de la survie sans récidive en leur faveur. Le bénéfice apporté par les taxanes dans les cancers du sein de haut risque sans envahissement ganglionnaire reste controversé et le résultat des études en cours pourrait mieux répondre à cette question.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

The use of regimens with adjuvant taxanes reduces the risk of recurrence and improves survival in patients with node-positive breast cancer, but the use of taxanes in node-negative breast cancer is still to be defined. The aim of this study is to evaluate the role of taxanes in high-risk node-negative breast cancer. Two categories of studies were reviewed: studies that evaluated both node-positive and node-negative breast cancers, and studies that included only high-risk node-negative breast cancers. Three phase-III studies that evaluated both negative and positive nodes did not show any benefit of the use of taxanes according to the node-negative subgroup analyses, versus two studies (European Cooperative Trial in Operable Breast Cancer [ECTO] et Grupo Español de Investigación del Cáncer de Mama [GEICAM]) that showed a significant difference in disease-free survival. In view of these studies, the role of taxanes in node-negative breast cancer is still controversial and the results of the ongoing trials may respond to this subject.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : cancer du sein, sans envahissement ganglionnaire, chimiothérapie adjuvante, taxanes, docétaxel, paclitaxel

Key words : breast cancer, node-negative, adjuvant chemotherapy, taxanes, docetaxel, paclitaxel


Plan


© 2013  Société Française du Cancer. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 100 - N° 5

P. 465-471 - mai 2013 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Cancer du sein triple-négatif : caractéristiques histocliniques et moléculaires, prise en charge et perspectives thérapeutiques
  • Anthony Gonçalves, Renaud Sabatier, Emmanuelle Charafe-Jauffret, Marine Gilabert, Magali Provansal, Carole Tarpin, Jean-Marc Extra, Patrice Viens, François Bertucci
| Article suivant Article suivant
  • Observance des médicaments anticancéreux
  • Fabien Despas, Henri Roche, Guy Laurent

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.