Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Les plantes médicinales chez les malades atteints de cancers : pratiques courantes et éléments de leur évaluation - 23/03/15

Doi : 10.1684/bdc.2013.1741 
Matthieu Huet 1, 2,
1 Faculté des sciences pharmaceutiques et biologiques, 2, avenue du Professeur-Léon-Bernard, 35043 Rennes cedex, France 
2 Kroaz ar Gall, 28, route de Porsac’h, 29360 Kloar-Kanoed, France 

*Tirés à part

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 11
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Il existe une offre pléthorique de médecines complémentaires et alternatives pour les malades atteints de cancers, et les plantes médicinales y occupent une place certaine. Elles sont principalement utilisées dans le but de réduire les effets indésirables des traitements anticancéreux et pour leurs propriétés anticancéreuses propres. Notre revue de la littérature scientifique met en évidence le peu de données cliniques supportant l’efficacité de plantes médicinales dans ce cadre. Les arguments justifiant l’utilisation des plantes pour améliorer la tolérance des traitements se basent principalement sur les indications usuelles et sur des données pharmacologiques. Pour les propriétés anticancéreuses, il s’agit essentiellement de données épidémiologiques ainsi que d’études précliniques. Afin de pouvoir informer et conseiller les malades atteints de cancer et leur entourage, il est important que les professionnels de santé puissent évaluer la balance bénéfice-risque à partir d’éléments scientifiques. Dans le cadre d’une décision médicale partagée avec le patient, ses croyances et ses préférences doivent être prises en compte. En l’absence d’effet délétère et d’interaction avec les thérapeutiques éprouvées, le recours à des plantes médicinales nous paraît envisageable. Cet article discute des bénéfices et des risques potentiels de celles les plus utilisées par les malades atteints de cancers.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Many complementary and alternatives medicines are offered to patients with cancer. Among them, herbal medicines have a substantial place. These plants are mainly used to reduce adverse effects of anticancer treatments and for specific anticancer properties. Our review shows that only few clinical data support medicinal plants effectiveness in cancer patients. Arguments rely mainly on usual indications and pharmacological data for minimization of treatments toxicity while for the anticancer properties, on epidemiological and preclinical data. To inform and counsel patients and people around, healthcare professionals need to evaluate benefit-risk balance on evidence-based information. Because the medical decision should be shared with the patient, his beliefs and preferences have to be considered. When no adverse effect or drug interaction is associated with herbal medicine, we state that their use is acceptable. This paper discuss of potential risk and benefit of the most used medicinal plants by cancer patients.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : plantes médicinales, phytothérapie, médecines complémentaires et alternatives, cancer

Key words : medicinal plants, herbal medicine, phytotherapy, complementary and alternative medicines, cancer


Plan


© 2013  Société Française du Cancer. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 100 - N° 5

P. 485-495 - mai 2013 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Observance des médicaments anticancéreux
  • Fabien Despas, Henri Roche, Guy Laurent
| Article suivant Article suivant
  • Pharmaco-prévention et nutri-prévention des cancers de la prostate
  • François Eisinger, Géraldine Cancel-Tassin, Abdel Rahmene Azzouzi, Gwenaelle Gravis, Dominique Rossi, Olivier Cussenot

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.