Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Cabazitaxel après docétaxel, une nouvelle option dans le cancer métastatique de la prostate résistant à la castration - 25/03/15

Doi : 10.1684/bdc.2012.1617 
Stéphanie Lheureux 1, 2, Florence Joly 1, , 2, 3
1 CLCC François-Baclesse, service de recherche clinique, avenue du Général-Harris, 14000 Caen, France 
2 CLCC François-Baclesse, département d'oncologie médicale, avenue du Général-Harris, 14000 Caen, France 
3 Centre hospitalo-universitaire, service d'oncologie médicale, avenue Côte-de-Nacre, 14000 Caen, France 

*Tirés à part

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 6
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

La prise en charge des patients avec un cancer de la prostate résistant à la castration est un vrai challenge. En effet jusqu'en 2011, après une première ligne de chimiothérapie par docétaxel, il n'existait aucun standard car les traitements étaient peu efficaces. Aujourd'hui, l'arsenal thérapeutique s'est étoffé avec l'arrivée de nouvelles thérapies. Parmi elles, le cabazitaxel, dérivé semi-synthétique des taxanes, a été développé pour sa faible reconnaissance par le système MDR et son pouvoir de diffusion notamment encéphalique. Cette nouvelle chimiothérapie a été évaluée en deuxième ligne chez des patients ayant progressé sous ou après chimiothérapie par docétaxel dans un essai prospectif de phase III TROPIC. L'association cabazitaxel et prednisone a permis d'augmenter le taux de survie globale médiane de 2,4mois par rapport à un traitement par mitoxantrone. La principale toxicité a été hématologique avec des risques d'aplasie fébrile et il est conseillé d'associer à ce traitement des facteurs de croissance hématopoïétiques en cas de neutropénies significatives. Le cabazitaxel, Jevtana®, a ainsi obtenu une autorisation de mise sur le marché (AMM) en deuxième ligne après docétaxel. Son positionnement par rapport aux hormonothérapies de nouvelle génération, comme l'acétate d'abiratérone, dans la même indication nécessite des investigations complémentaires, notamment l'identification de facteurs prédictifs de réponse. Des études sont en cours en première ligne de traitement (par rapport au docétaxel) et en association avec les nouvelles hormonothérapies.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

The management of patients with metastatic castration-resistant prostate cancer is a real challenge. Indeed, after a first line chemotherapy with docetaxel, there was no standard because the treatments were ineffective. Today, several therapeutic options are available with the development of new therapies. Among them, cabazitaxel, semi-synthetic derivative of a natural taxoid, has been developed to its low recognition by the MDR system and power distribution including brain. This new chemotherapy was assessed in patients with metastatic castration-resistant prostate cancer whose disease has progressed during or after docetaxel-based therapy. Treatment with cabazitaxel plus prednisone has improved overall survival of 2.4months compared to mitoxantrone in the TROPIC phase III. However, hematologic toxicity may be limiting with a risk of febrile neutropenia; hematopoietic growth factors are advised in case of significant neutropenia. The cabazitaxel, Jevtana®, has been approved in second line after docetaxel. Its position in relation to new types of hormone therapy, as abiraterone acetate, in the same indication requires further investigations, including predictive factors of response. Studies are on going in first line indication (compared to docetaxel) and associated to other new hormone therapies.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : cancer métastatique de la prostate résistant à la castration, cabazitaxel

Key words : metastatic castration-resistant prostate cancer, cabazitaxel


Plan


© 2012  Société Française du Cancer. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 99 - N° 9

P. 875-880 - septembre 2012 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Mise au point sur l’inhibition de la voie Ras-MAPK : les inhibiteurs de Mek
  • Capucine Baldini, Boris Duchemann, Antoine Hollebecque, Émilie Routier, Andreea Varga, Anas Gazzah, Rastio Bahleda, Benjamin Besse, Jean-Charles Soria, Christophe Massard
| Article suivant Article suivant
  • Mélanome cutané de l’enfant : particularités diagnostiques et thérapeutiques
  • Yves Réguerre, Marie-Françoise Avril, Sylvie Fraitag, Christine Bodemer

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.