Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Hyperactivité et égalité des chances : la chimie miraculeuse ? - 02/04/15

Doi : 10.1016/j.revssu.2015.02.004 
Emmanuel Langlois  : Maître de conférences en sociologie
 Centre Émile-Durkheim (UMR 5116), université Bordeaux-Segalen, 3 ter, place de la Victoire, 33076 Bordeaux cedex, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 4
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Pourquoi le TDA/H d’un enfant est-il un “problème” aux yeux de tous ? D’un point de vue sociologique, la définition de ce problème se situe à la croisée de trois institutions en profonde mutation : d’une part, la famille et l’école qui sont dans l’exigence pressante du rendement scolaire, d’autre part la psychiatrie qui met à leur disposition des outils de repérage précoce, dans une optique préventive également pressante. Aujourd’hui, l’enfant TDA/H reste le plus souvent inclus dans les classes standard mais avec une gestion individualisée, le plus souvent médicalisée, oubliant de prendre en compte les composantes sociales parfois très déficitaires.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Why is a child's ADD/ADHD seen as a “problem” in everyone's eyes? From a sociological point of view, the definition of this problem lies at the intersection of three institutions undergoing significant changes: on the one hand, the family and school which are focused on the pressing need for academic performance, and on the other, psychiatry which offers them early screening tools, with a view to ensuring the equally pressing need for prevention. Today, children with ADD/ADHD generally remain within mainstream education but with individualised support, usually medically oriented, which fails to take into account the social elements which are sometimes distinctly lacking.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : controverse, hyperactivité, médicalisation, orientation, TDA/H

Keywords : ADD/ADHD, controversy, drug treatment, hyperactivity, orientation


Plan


© 2015  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 6 - N° 32

P. 19-22 - mars 2015 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Les troubles des apprentissages et du langage des enfants TDA/H
  • Monique Touzin
| Article suivant Article suivant
  • Mes deux enfants sont TDA/H
  • Sylvie Vigo Boronat

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.