Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

L'avenir des thérapies cognitivo-comportementales : les enseignements de la recherche sur le traitement des problèmes liés à l'alcool - 28/02/08

Doi : JTCC-07-2001-11-2-1155-1704-101019-ART85 

M.B. SOBELL,

L.C. SOBELL

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 8
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Abstract

Une vue d'ensemble du développement des thérapies cognitivo-comportementales modernes les montre comme une évolution toute naturelle de l'approche comportementale du changement, la recherche sur le traitement des problèmes liés à l'alcool illustrant parfaitement les transformations qui ont eu lieu. Au tout début, les thérapies comportementales se voulaient essentiellement la mise en application de méthodes de conditionnement opérant aux problèmes comportementaux qui n'étaient pas pris en charge par les thérapeutes psychodynamiciens - les enfants et les schizophrènes chroniques. Les procédures telles que l'entraînement aux habiletés, et la gestion des contingences semblaient bien adaptées à ce type de troubles. Cependant, à mesure que les thérapeutes comportementalistes étaient amenés à prendre en charge des troubles pour lesquels la gestion des contingences n'était pas envisageable et pour lesquels la parole était un élément indispensable au changement, il devint évident qu'il fallait prendre en considération les cognitions - pensées, croyances, attitudes - du patient. Ainsi, à mesure que les comportementalistes étaient amenés à travailler avec une population plus large, l'approche ne pouvait qu'évoluer vers le cognitivo-comportemental. Plus récemment, dans un contexte où l'accent est mis sur la prévention et la prise en charge précoce et où les interventions lourdes sont examinées de près dans un effort de réduction des coûts, il est apparu que le changement pouvait exister en dehors de tout entraînement aux habiletés ou de toute intervention lourde. Par ailleurs, à part pour certains troubles, il n'est pas évident que les thérapies cognitivo-comportementales sont plus efficaces que d'autres méthodes pour amener un changement. Disons plutôt, que dans bien des cas, les autres approches manquent d'évaluation. Ce qui est suggéré est que nous entrons dans une nouvelle étape, résultant de l'étude scientifique du changement de comportement. Un grand attachement à la méthode scientifique, mettant en avant objectivité et évaluation, a toujours été au coeur des approches comportementales de la thérapie. Dans les années à venir, il est essentiel d'éviter de tomber dans le piège de la défense idéologique ( ie , des thérapies cognitivo-comportementales) et de faciliter le développement ultérieur des sciences du changement de comportement, c'est ainsi que nous trouverons des approches plus efficaces et moins coûteuses, pour aider les gens à surmonter leurs problèmes.

Abstract

The future of cognitive-behavioral therapy : lessons from research on the treatment of alcohol problems

An overview is presented of the development of modern cognitive-behavior therapy as a natural evolution of the behavioral approach to behavior change, with research on the treatment of alcohol problems exemplifying the changes that have occured. Behavior therapy began as mainly the application of operant conditioning methods to behavior problems that were not being worked with by psychodynamic thérapists - children and chronic schizophrenics. Procedures such as skills training and contingency management were well suited to such disorders. However, as behavior therapists began to treat disorders where contingency controls were impractical and where talk was a necessary mechanism of change, it became apparent that clients' cognitions - thoughts, beliefs, attitudes - had to be given attention. Thus, as behavior therapists began working with a broader population, the approach necessarily evolved to become cognitive-behavioral. More recently, as part of a growing emphasis on prevention and early intervention and as intensive treatment has been scrutinized as part of cost containment, it has become apparent that change often occurs in the absence of skills training or intensive intervention. Also, except for certain disorders, it is not clear that cognitive-behavior therapy is superior to other methods for achieving change. Rather, in many cases alternative approaches have lacked evaluation. It is suggested that what is occuring is the next step in an evolutionary process resulting from the scientific study of behavior change. A stronge allegiance to a scientific approach valuing objectivity and evaluation has always been at the core of behavioral approaches to therapy. In the coming years it will be important to not get trapped into defending an ideology ( ie , cognitive-behavior therapy), and to facilitate the further development of the science of behavior change, because that is what will help us find more effective and less restrictive ways of helping people overcome their problems.


Mots clés : changement comportemental. , dépendance à l'alcool. , évaluation scientifique. , thérapies cognitivo-comportementales.

Keywords: alcohol dependance. , behavioral change. , cognitive-behavioral therapy. , scientific evaluation.


Plan



© 2001 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 11 - N° 2

P. 45-52 - juillet 2001 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Les thérapies cognitivo-comportementales, les psychologues cliniciens et la psychologie dite scientifique
  • J.-M. PETOT
| Article suivant Article suivant
  • La motivation du fumeur à l'arrêt du tabac : bases conceptuelles et principes permettant l'élaboration d'un questionnaire d'évaluation

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.