Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Pratiques alimentaires et préoccupations corporelles chez les jeunes femmes - 28/02/08

Doi : JTCC-09-2004-14-3-1155-1704-101019-ART05 

M. LACHAUD,

V. MIQUEL,

A. ROUSSEAU,

H. CHABROL

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 4
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

L’objectif de cette recherche est de mettre en évidence qu’au-delà des troubles stricts du comportement alimentaire les jeunes femmes peuvent avoir des pratiques et des préoccupations alimentaires et corporelles susceptibles de menacer leur bien-être physique, psychique et social. Pour y répondre, un questionnaire a été administré à 104 étudiantes inscrites en DEUG. Ce questionnaire a été construit à partir des grilles diagnostiques de l’anorexie mentale et de la boulimie du MINI et du questionnaire du SCOFF. Parmi les résultats obtenus, nous pouvons noter que 21,2 % des jeunes femmes de l’échantillon sont en déficit pondéral et que 34,6 % de ces jeunes femmes déclarent que l’opinion ou l’estime qu’elles ont d’elles-mêmes sont largement influencées par leur poids ou leurs formes corporelles. De plus, elles sont 30,7 % à trouver leur poids excessif et 67,3 % à trouver une ou des parties de leurs corps trop grosses ; alors que seulement 9,6 % d’entre elles sont réellement en surpoids. Il est donc possible d’observer un décalage entre l’idée que les sujets se font de leur poids et ce à quoi il correspond objectivement, 80,7 % de ces jeunes femmes déclarent utiliser des stratégies de contrôle du poids qui peuvent être une menace pour leur santé. Cet engouement pour les stratégies de contrôle du poids peut s’expliquer par le fait que plus de la moitié de ces jeunes femmes ont peur de prendre du poids et/ou de devenir trop grosses. Cette étude révèle la fréquence alarmante de l’insatisfaction corporelle et des troubles du comportement alimentaire qui concernant plus de la majorité de la population étudiée.

Abstract

Eating practices and body concerns to among young women

The goal of this resarch is to establish that beyond precise perturbations of dietary behaviour, young women can present dietary and body drills or cares liable to hurt their physical, psychic and social well-being. To solve the problem, a list of questions was given to 104 female students registered in DEUG degree. This question list was built up from MINI diagnostic tables of mental anorexia and morbid hunger or from the SCOFF questionnary. Among the results, 21.2% of the young women tested presented loss of weight and 34.6% announced that self opinion or self regard are largely depending on their weight or body shape. Moreover, 30.7% feel overweighted and 67.3% consider one or more part of their body being too big, when only 9.6% of them are in an actual overweight. Thus it is conceivable to observe a discrepancy between the feeling the subjets have about their weight and the actual weight. In addition, 80.7% of these young women claim they are using body weight control strategies that can present potential hazard toward their health. The dread of overweight or of becoming too big for more than half of the young women can explain the attraction for such body weight strategies. Thus, this study highlight the alarming frequency of body unsatisfaction and dietary behaviour perturbations in the major part of the cohort.


Mots clés : alimentation , idéal de minceur , image corporelle , estime de soi , poids , stratégies de contrôle du poids

Keywords: diet , ideal of slimness , body image , self estimate , weight , body weight strategy


Plan



© 2004 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 14 - N° 3

P. 131-134 - septembre 2004 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Prévention du jeu excessif chez les adolescents : une approche cognitive
  • R. LADOUCEUR, F. FERLAND, C. ROY, O. PELLETIER, E.-L. BUSSIÈRES, A. AUCLAIR
| Article suivant Article suivant
  • Les prises en charge psychologiques de la douleur dans l’arthrose
  • M.-C. GAY

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.