Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Anatomie et destin du « genre » chez Freud et quelques contemporains - 17/04/15

Doi : 10.1016/j.evopsy.2013.09.004 
Vincent Bourseul
 ATER, EA 3522, UFR études psychanalytiques, université Paris 7-Diderot, bâtiment Olympe-de-Gouges, 8, rue Albert-Einstein, 75013 Paris, France 

Auteur correspondant. Psychanalyste, 6, passage Sainte-Avoie, 75003 Paris, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 12
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectifs

Cet article vise à éclairer la présence du « genre » dans les propositions freudiennes et chez quelques-uns de ses contemporains.

Méthode

Nous proposons dans cette voie de reconsidérer la pensée de Freud au sujet de « l’anatomie » et des conséquences psychiques de la différence des sexes, à partir des critiques et divergences formulées en leur temps par Horney, Weininger mais aussi Abraham, Ferenczi ou Deutsch.

Résultats

Il apparaît que le genre était déjà à l’œuvre bien qu’il n’apparaisse que plus tardivement comme notion conceptuelle et théorique.

Discussion

Même s’il a fallu attendre les travaux de Stoller dans les années 1960 pour développer certaines dimensions du sexe, de la sexuation ou de l’identité sexuelle, nous dégageons au travers du siècle une rétrospective qui nous permet de revenir aux propositions freudiennes et de mesurer leurs effets et leur pertinence pour la clinique contemporaine. Nous pouvons notamment appuyer notre appréciation du « facteur » de la différence sexuelle que Freud nous lègue pour penser l’au-delà du « roc » de la castration rencontré par la cure psychanalytique. Alors nous sommes encouragés à renouveler une partie de notre pensée sur le développement de la différence des sexes à partir de l’expérience de la différence sexuelle et réviser avec Freud le destin du genre articulé à ses déterminants biologiques.

Conclusions

Le genre apparaît alors comme un agent de trouble, capable d’interroger la psychanalyse et, plus intéressant, de se définir à son tour comme concept limite entre le sexuel et le social, et non pas seulement entre le sexe et le social.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Objectives

This article aims at enlightening the presence of gender in Freud's and some of his contemporaries’ proposals.

Method

We propose to reconsider Freud's reflections on the “anatomy” and the mental consequences of the difference in gender, from the criticisms and differences formulated at the time by Horney, Weininger but also by Abraham, Ferenczi or Deutsch.

Results

It appears that gender was already at work although it only appeared later on as an abstract and theoretical notion.

Discussion

Although it was necessary to wait for the works of Stoller in the 1960s before developing certain dimensions of sex, sexuation or sexual identity, we have drawn up over the century a retrospective which allows us to return to the Freudian proposals and to measure their effects and their relevance with regards to the contemporary private hospital. Notably, we can support our appreciation of the “factor” of the sexual difference, which Freud bequeaths us to think beyond the “rock” of castration encountered in the psychoanalytical cure. We are hence encouraged to renew a part of our thoughts on the development of the difference of the sexes from the experiment of sexual difference and, to revise with Freud, the fate of the gender articulated in its biological determinants.

Conclusions

Gender thus appears as an agent of disorder, capable of questioning the psychoanalysis and, more interestingly, of defining itself in turn as a limit concept between the sexual and the social, and not only between the sex and the social.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Études de genre, Différence des sexes, Psychanalyse, Complexe d’Œdipe, Épistémologie

Keywords : Gender studies, Difference of the sexes, Psychoanalysis, Œdipus complex, Epistemology


Plan


 Toute référence à cet article doit porter mention : Bourseul V. Anatomie et destin du « genre » chez Freud et quelques contemporains. Evol Psychiatr XXXX; Vol. (N°): pages (pour la version papier) ou adresse URL et [date de consultation] (pour la version électronique).


© 2013  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 80 - N° 2

P. 239-250 - avril 2015 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Éditorial
  • Clément Fromentin, Bernard Andrieu
| Article suivant Article suivant
  • Le genre pour tous contre l’identité pour soi
  • Joël Bernat

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.