Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Chirurgie de la presbytie chez l’hypermétrope de plus de 55 ans : comparaison entre Presbylasik (Supracor) et Prelex (presbyopic lens exchange) - 17/04/15

Doi : 10.1016/j.jfo.2014.10.010 
L. Moyal , M. Abrieu-Lacaille, S. Bonnel, D. Sendon, B. de Rivoyre, M. Berguiga, C. Rambaud, F. Froussart-Maille, J.-C. Rigal-Sastourné
 Service d’ophtalmologie, hôpital d’instruction des armées–Percy, 101, avenue Henri-Barbusse, 92141 Clamart cedex, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

La prise en charge des patients presbytes est un enjeu médical, chirurgical et économique. Nous nous sommes demandés quelle procédure entre une technique de Presbylasik appelée Supracor Regular et une chirurgie endoculaire de remplacement de cristallin clair par un implant trifocal diffractif offrirait les meilleurs résultats (en termes d’acuité visuelle et de satisfaction) à nos patients hypermétropes presbytes entre 55 et 70ans. L’objectif était d’évaluer l’efficacité et la sécurité des deux techniques (à une semaine et à trois mois) ainsi que la qualité de vie des patients opérés.

Matériel et méthodes

Cette étude rétrospective a inclus 21 patients hypermétropes presbytes, d’âge moyen de 60,9ans, ayant bénéficié d’une chirurgie réfractive à l’hôpital d’instruction des armées–Percy (Clamart) entre juin 2011 et mars 2014 ; 13 patients ont eu le traitement cornéen par Supracor (réalisé avec un laser femtoseconde IntraLase FS60 (AMO, États-Unis) et un laser excimer Technolas 217P (Technolas Perfect Vision, GmbH) selon l’algorithme Zyoptix Tissue-Saving (ajusté par un nomogramme et le mode Supracor Regular), et 8 patients ont bénéficié d’une chirurgie de cristallin clair Prelex (presbyopic lens exchange) par phacoémulsification bimanuelle avec mise en place d’implants intraoculaires trifocaux diffractifs Finevison Micro F, PhysIOL*.

Résultats

L’acuité visuelle binoculaire sans correction dans le groupe Supracor est de 0,03 (−0,2–0,1) LogMar en vision de loin et 0,23 (0,06–0,36) en vision de près à j7 et de 0,031 (−0,2–0,1) en VL et 0,166 (0,06–0,36) en VP à 3 mois. Dans le groupe Prelex, à j7, l’AVSC binoculaire est de 0,025 (0–0,1) en VL et 0,165 (0,06–0,18) en VP et à m3 de 0 (−0,1–0,1) en VL et 0,105 (0,06–0,18) en VP. Quatre patients du groupe Supracor restent dépendants de lunettes en vision de près versus 0 dans le groupe Prelex. Sept patients sur 11 du groupe Supracor et 100 % des patients Prelex sont pleinement satisfaits. La présence de halos lumineux est retrouvée dans les deux techniques. Le taux de reprise est plus important dans le groupe Supracor, mais la reprise est plus lourde dans le groupe Prelex.

Conclusion

Les deux procédures chirurgicales sont efficaces et sûres pour la prise en charge des patients hypermétropes et presbytes. Cependant, pour les patients âgés de plus de 55ans, la chirurgie cristallinienne semble être la plus appropriée.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

The management of presbyopic patients is a medical, surgical and economic issue. We wondered which procedure, whether a Presbylasik technique called Regular Supracor or the intraocular surgery of clear lens replacement by a trifocal diffractive lens (presbyopic lens exchange [Prelex]), provided the best results (in visual acuity and satisfaction) for our hyperopic and presbyopic patients between 55 and 70. The aim of this study was to compare the safety and efficacy of the two techniques (at one week and three months) and to assess patients’ quality of life.

Methods

This study is a retrospective monocentric clinical trial conducted between June 2011 and March 2014, on 21 hyperopic presbyopic patients (mean age 60.9years), in the “hôpital d’instruction des armées–Percy” (Clamart); 13 patients underwent the corneal treatment of Presbylasik (with the Intralase FS60 femtosecond laser [AMO, USA] and the Technolas 217P excimer laser [Technolas Perfect Vision, GmbH] following the Zyoptix Tissue-Saving algorithm adjusted with a nomogram and the Regular Supracor mode), and 8 patients underwent clear lens extraction (Prelex), through bimanual phacoemulsification and implantation of diffractive trifocal intraocular lenses (Finevision Micro F, PhysIOL*).

Results

Mean uncorrected binocular distance and near vision visual acuity in the Supracor group were respectively 0.03 (−0.2–0.1) LogMar and 0.23 (0.06–0.36) one week postoperatively and 0.031 (−0.2–0.1) and 0,166 (0.06–0.36) three months postoperatively. In the Prelex group, the mean uncorrected one week binocular VA was 0.025 (0–0.1) for distance vision and 0.165 (0.06–0.18) for near distance and the three months visual acuity was 0 (−0.1–0.1) and 0.105 (0.06–0.18) for distance and near vision. All Prelex patients were spectacle-free at all distances, whereas 4 Supracor patients required spectacles for near vision postoperatively. Seven of 11 patients in the Supracor group and 100% of the Prelex patients were completely satisfied. Both groups experienced halos, but patients reported more halos in the Prelex group (75%). One eye required intraocular lens exchange and four eyes (16.7%) required a new corneal procedure in the Supracor group.

Conclusion

Both surgeries are safe and effective modalities in the management of hyperopic and presbyopic patients. However, the Prelex procedure seems to be more appropriate for patients over 55years of age.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Presbytie, Chirurgie réfractive, Presbylasik, Supracor, Prelex, Chirurgie de remplacement de cristallin clair, Multifocalité

Keywords : Presbyopia, Refractive surgery, Presbylasik, Supracor, Prelex, Refractive lens exchange, Multifocality


Plan


© 2015  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 38 - N° 4

P. 306-315 - avril 2015 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Atteinte oculaire à Candida albicans : à propos de 2 cas
  • S. Rebika, N. Bonnin, A. Borel, N. Mrozek, M. Vidal, E. Rousseau, F. Bacin, F. Chiambaretta
| Article suivant Article suivant
  • Évaluation du recours à l’anesthésiste-réanimateur lors de la chirurgie de la cataracte réalisée sous anesthésie topique
  • L. Bouvet, A.-L. Calderon, C. Augris-Mathieu, N. Diot-Junique, M.-P. Benoit, E. Boselli, J. Fleury, C. Burillon, B. Allaouchiche

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.