Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Évaluation du recours à l’anesthésiste-réanimateur lors de la chirurgie de la cataracte réalisée sous anesthésie topique - 17/04/15

Doi : 10.1016/j.jfo.2014.12.002 
L. Bouvet a, , A.-L. Calderon a, C. Augris-Mathieu a, N. Diot-Junique a, M.-P. Benoit a, E. Boselli a, J. Fleury b, C. Burillon b, c, B. Allaouchiche a, c
a Service d’anesthésie-réanimation, pavillon C, groupement hospitalier Édouard-Herriot, hospices civils de Lyon, 5, place d’Arsonval, 69003 Lyon, France 
b Service d’ophtalmologie, groupement hospitalier Édouard-Herriot, hospices civils de Lyon, 5, place d’Arsonval, 69003 Lyon, France 
c Université de Lyon – Claude-Bernard – Lyon 1, 43, boulevard du 11-Novembre-1918, 69100 Villeurbanne, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Objectif

Le contexte démographique actuel en anesthésistes-réanimateurs en France contribue à faire reconsidérer la prise en charge anesthésique des patients opérés de la cataracte sous anesthésie topique. Cette étude prospective observationnelle avait pour objectif d’évaluer le besoin de recourir à un anesthésiste pendant la chirurgie de la cataracte réalisée sous anesthésie topique.

Patients et méthodes

Les patients opérés entre le 2 novembre 2011 et le 31 juillet 2012 étaient inclus après indication d’anesthésie topique pour phacoémulsification posée par le chirurgien et confirmée par l’anesthésiste. Chaque patient était monitoré et surveillé en salle d’intervention par une infirmière anesthésiste. Un anesthésiste était joignable à tout moment à la demande du chirurgien ou de l’infirmière anesthésiste. Les antécédents médicaux étaient enregistrés ainsi que l’évènement « appel de l’anesthésiste », avec le motif et le traitement réalisé.

Résultats

Cinq cent soixante-quinze phacoémulsifications ont été réalisées chez 486 patients. L’évènement « appel de l’anesthésiste » a été enregistré 20 fois : 18 fois pour une hypertension artérielle, une fois pour une anxiété et une fois pour le recours à une anesthésie générale non urgente suite à une complication chirurgicale. Les épisodes d’hypertension artérielle ont été traités efficacement en suivant le protocole d’administration de nicardipine. L’hypertension artérielle non équilibrée en période pré-opératoire était le seul facteur de risque clinique prédictif d’appel de l’anesthésiste.

Conclusions

Ces résultats remettent en question l’utilité de la consultation d’anesthésie chez tous les patients opérés de phacoémulsification sous anesthésie topique, puisqu’elle n’aboutit pas à un acte d’anesthésie. La prise en charge des complications médicales per-opératoires peut s’envisager sous la forme de protocoles établis conjointement par les chirurgiens et les anesthésistes. Cette pratique permettrait de libérer du temps médical anesthésique, sans nuire à la sécurité des patients.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Objectives

The current demographic situation in France regarding anesthesiologists calls for a reconsideration of anesthesia management for patients undergoing cataract surgery under topical anesthesia. This prospective observational study aimed to assess the requirement for anesthesiologist intervention during cataract surgery performed under topical anesthesia.

Patients and methods

Patients operated between November 2, 2011 and July 31, 2012 were included after indication of topical anesthesia for phacoemulsification proposed by the surgeon and confirmed by the anesthesiologist. Each patient was premedicated. All patients were monitored and supervised during the surgery by a nurse anesthesiologist. An anesthesiologist could be called at any time at the request of the surgeon or nurse anesthesiologist. For each patient, medical histories were recorded as well as the event “anesthesiologist called”, along with the reason and the treatment performed.

Results

Five hundred and seventy-five phacoemulsifications were performed in 486 patients. The event “anesthesiologist called” was recorded 20 times: 18 times for hypertension, once for anxiety and once for non-emergent conversion to general anesthesia after a surgical complication. Each episode of hypertension was successfully treated by following the nicardipine protocol. Preoperatively uncontrolled hypertension was the only significant predictive risk factor for anesthesiologist requirement.

Conclusions

These results question the usefulness of preoperative anesthesia consultation for all patients who underwent phacoemulsification under topical anesthesia, since this consultation does not lead to an anesthesiologist service. Intraoperative medical complications may be treated according to medical protocols developed jointly by surgeons and anesthesiologists. This practice may free up anesthesiologists’ time, without compromising patient safety.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Chirurgie de la cataracte, Anesthésie topique, Risque opératoire, Anesthésie ophtalmologique, Qualité des soins, Ambulatoire

Keywords : Cataract surgery, Topical anesthesia, Operative risk, Ophthalmologic anesthesia, Quality of care, Outpatient surgery


Plan


© 2015  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 38 - N° 4

P. 316-321 - avril 2015 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Chirurgie de la presbytie chez l’hypermétrope de plus de 55 ans : comparaison entre Presbylasik (Supracor) et Prelex (presbyopic lens exchange)
  • L. Moyal, M. Abrieu-Lacaille, S. Bonnel, D. Sendon, B. de Rivoyre, M. Berguiga, C. Rambaud, F. Froussart-Maille, J.-C. Rigal-Sastourné
| Article suivant Article suivant
  • Vers une quantification de la dominance oculaire pour une meilleure prise en charge des pathologies de l’œil
  • R. Chaumillon, N. Alahyane, P. Senot, J. Vergne, C. Lemoine, K. Doré-Mazars, J. Blouin, D. Vergilino-Perez, A. Guillaume

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.