Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Membre supérieur de l'hémiplégique - 17/04/15

[44-462]  - Doi : 10.1016/S0246-0467(15)61782-2 
B. Coulet a  : Professeur des Universités, chirurgien des Hôpitaux, F. Coroian b, I. Laffont b
a Service de chirurgie de la main et du membre supérieur, chirurgie des paralysies, Hôpital Lapeyronie, CHU de Montpellier, avenue du Doyen-Gaston-Giraud, 34295 Montpellier cedex 5, France 
b Service de rééducation fonctionnelle, CHRU Lapeyronie, Montpellier, France 

Article à jour au 12/12/2019

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 19
Iconographies 20
Vidéos 0
Autres 2

Résumé

Une hémiplégie est une paralysie de l'hémicorps touchant les membres supérieurs et inférieurs, elle est l'apanage des lésions neurologiques centrales. On en distingue trois grandes formes cliniques selon leur étiologie et leur âge de survenue. Les paralysies cérébrales secondaires à une anoxie en période périnatale, les hémiplégies vasculaires hémorragiques ou ischémiques de l'adulte et les lésions traumatiques pouvant survenir à tout âge. Ces tableaux cliniques d'étiologies très différentes conduisent aux mêmes troubles, spasticité et rétractions musculaires, déficits et troubles du schéma moteur. Malgré un grand polymorphisme dans leurs présentations cliniques, il est possible pour ces différentes formes de suivre les mêmes méthodes d'évaluation et des stratégies chirurgicales voisines. Ces dernières découlent d'une analyse multidisciplinaire et globale du membre supérieur. On distingue deux grands types de programmes selon leurs objectifs fonctionnels ou non. Le chirurgien dispose de trois types de gestes le plus souvent associés : neurologiques afin de réduire la spasticité ; tendineux ayant pour vocation de réduire la spasticité et les rétractions par des allongements ou désinsertions musculaires, mais aussi de renforcer les muscles déficitaires par transferts tendineux ; ostéoarticulaires pour stabiliser et simplifier les chaînes polyarticulaires. Les fonctions des segments proximaux, épaule et coude, sont intimement liées à celles distales du poignet et de la main, leurs prises en charge ne peuvent donc pas être dissociées.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Chirurgie, Hémiplégie, Membre supérieur, Spasticité


Plan


© 2015  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Chirurgie fonctionnelle du membre supérieur du tétraplégique
  • Y. Allieu
| Article suivant Article suivant
  • Résections-reconstructions pour tumeurs du bassin
  • P. Anract, B. Tomeno

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.