Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Maladie de Verneuil : aux confins des spondyloarthrites - 21/04/15

Doi : 10.1016/j.monrhu.2015.02.001 
Frédéric Lioté a, b, , c , Anna Molto d, e, Pascal Richette a, b, c
a Université Paris Diderot, Sorbonne Paris cité, 75205 Paris, France 
b Service de rhumatologie, centre Viggo-Petersen, hôpital Lariboisière, AP–HP, 75010 Paris, France 
c Inserm, UMR 1312, centre Viggo-Petersen, hôpital Lariboisière, 75010 Paris, France 
d Université Paris-Descartes, Sorbonne Paris cité, 75205 Paris, France 
e Service de rhumatologie B, hôpital Cochin, AP–HP, 75014 Paris, France 

Auteur correspondant.

Résumé

L’hidradénite suppurée ou maladie de Verneuil, encore appelée « acne inversa », est une maladie inflammatoire chronique touchant les annexes cutanées des régions axillaires et inguinopérinéales. Elle est associée à d’autres maladies cutanées inflammatoires comme l’acné conglobata et les dermatoses neutrophiliques. La maladie de Crohn est la principale maladie extra-cutanée qui est connue des dermatologues. La maladie de Verneuil vient désormais s’ajouter aux entités associant spondyloarthrites et dermatose chronique. Après des cas cliniques isolés ou de courtes séries, une étude prospective multicentrique française a montré une prévalence instantanée de 3,7 % de SpA selon les critères ESSG, soit 10 fois plus que la prévalence dans la population générale. Le tableau clinique répond aux critères ESSG, d’Amor et ASAS. Neuf fois sur 10, la MV précède de 3,6ans en moyenne l’atteinte rhumatologique. Il s’agit de formes axiales (80 %), d’enthésites notamment au tendon d’Achille (46 %), d’arthrites périphériques (25 %), voire de dactylites (9 %). Dans plus de 30 % des cas, les sujets ont des douleurs de la paroi thoracique antérieure. Une quinzaine de cas de SAPHO ont été décrits dans la littérature. À côté du tabac et de l’obésité, communs aux SpA et à la maladie de Verneuil, on peut évoquer des mécanismes communs pathogénique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Hidradenitis suppurativa (HS), or acne inversa, is a chronic inflammatory skin disease, involving skin annexes, located at the axillary, inguinal and perineal sites. It can be associated with acne conglobata and neutrophilic dermatosis, as well as with Crohn's disease. HS should be added to the list of skin diseases associated with spondyloarthritis (SpA). After case reports and short case series, a prospective multicenter national French survey has provided evidence for a 10 times higher prevalence of SpA in HS compared to the general population, namely 3.7% and 0.3%, respectively. Based on this prospective study encompassing 43 SpA out of 640 HS patients, clinical settings are responding to ESSG, Amor and ASAS criteria. In 90% of cases, HS precedes SpA onset, by 3.6 years as a mean. Musculoskeletal involvement includes inflammatory back and buttock pain (80%), enthesitis mainly at the Achilles tendon (46%), peripheral arthritis (25%), and dactylitis (9%). Anterior thoracic pain is present in more than 30% of patients with HS. SAPHO has been described in more than 15 cases in the literature. Besides tobacco and obesity as risk factors in both diseases, common pathogenic mechanism can be postulated with respect to innate immunity and inflammatory cytokine pathways.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Hidradénite suppurée, Maladie de Verneuil, Psoriasis, Spondyloarthrite, Enthésite, Maladie de Crohn, SAPHO

Keywords : Acne inversa, Hidradenitis suppurativa, Psoriasis, Spondyloarthritis, Enthesitis, Crohn's disease, SAPHO


Plan


© 2015  Société française de rhumatologie. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 82 - N° 1

P. 27-32 - février 2015 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Atteintes rénales dans les spondyloarthrites
  • Alexandre Karras, Nicolas Champtiaux, Frédéric Lioté, Eric Thervet
| Article suivant Article suivant
  • Spondylarthrite de l’enfant et l’adolescent
  • Chantal Job-Deslandre

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.