Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Binge Eating Disorder et Stigmatisation dans l’obésité - 28/02/08

Doi : JTCC-03-2006-16-1-1155-1704-101019-200601538 

A. ROUSSEAU [1],

P. BARBE [2],

H. CHABROL [1]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 5
Iconographies 3
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectifs : Explorer l’association entre fréquence et retentissement de la stigmatisation et la présence d’un trouble du comportement alimentaire de type Binge Eating Disorder (BED) chez les femmes obèses.

Sujets : L’échantillon est composé de 160 femmes obèses consultant en vue d’un amaigrissement avec un indice de masse corporelle supérieur à 30 kg/m2 et un âge compris entre 18 et 65 ans.

Matériels : Auto-questionnaire sur la fréquence et sur le retentissement de la stigmatisation dans l’obésité, l’échelle d’estime de soi de Rosenberg (RSE), échelle abrégée de dépression de Beck, le Body Shape questionnaire (BSQ), questionnaire of Eating and Weight Pattern (QEWP-R).

Résultats : Les femmes obèses avec BED ne connaissent pas une fréquence d’exposition à la stigmatisation plus élevée que les femmes sans BED, par contre elles présentent un retentissement perçu moyen de la stigmatisation supérieur par rapport aux femmes obèses sans BED. Nous avons observé qu’elles sont plus confrontées aux situations de stigmatisation suivantes : commentaires négatifs du conjoint, regards négatifs de la famille proche, commentaires négatifs de la famille proche et manque de choix vestimentaire. Les femmes obèses avec BED connaissent également un retentissement perçu moyen supérieur par rapport aux situations de stigmatisation suivantes : regards négatifs des adultes, regards négatifs de la famille proche, sensation de gêne ou de malaise de la part des personnes aimées, discrimination dans la vie quotidienne, discrimination dans le cadre du travail, attitudes négatives des vendeurs (ses).

Abstract

Binge Eating Disorder and Stigmatisation in Obesity

Objectives: The major objective of this study was to explore the relation between frequency, perceived impact of stigmatization and Binge Eating Disorder.

Subjects: The sample was composed of 160 obese women consulting for assistance with dieting; all of them had a body mass index greater than 30kg/m2 and were 18 to 65 years old.

Materials: A researcher-designed questionnaire on stigmatization with obesity, the Rosenberg Self-Esteem Scale (RSE), Beck’s abridged depression scale, the Body Shape Questionnaire (BSQ), the questionnaire of Eating and Weight Pattern (QEWP-R) were used.

Results: Stigmatizing did not appear to be more frequent in obese women with BED than without. It was also observed that obese women with BED perceived a stronger overall impact from stigmatizing than those without BED. Obese women manifesting BED were far more likely to be confronted with the following stigmatizing situations: negative comments by others, negative perception by close family members, negative comments from close family members, and limited clothing choice. Impact for the following situations of stigmatization was greater: negative perceptions by other adults, negative perceptions by close family members, a feeling of shame or discomfort coming from loved ones, discrimination in daily life, discrimination in the workplace, and negative attitudes of store employees.


Mots clés : obésité , Binge Eating Disorder , stigmatisation

Keywords: obesity , Binge Eating disorders , stigmatisation


Plan



© 2006 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 16 - N° 1

P. 27-31 - mars 2006 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • L’évolution des schémas inadaptés durant et après une cure TCC chez des patients alcooliques qui rechutent ou ne rechutent pas : contribution à la théorie des schémas
  • M. HAUTEKEETE, R. AMEERUDDEN, D. ÉRALDI-GACKIÈRE, R. BAERT, S. RUSINEK
| Article suivant Article suivant
  • FICTIONS ET INFLEXIONS DES « THÉRAPIES MÉDIATISÉES »
  • J.-L. SUDRES

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.