Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Pseudo-obstruction colique aiguë ou syndrome d’Ogilvie - 25/04/15

Doi : 10.1016/j.jchirv.2015.01.007 
P. Pereira a, , b , F. Djeudji a, P. Leduc a, F. Fanget a, X. Barth a, b
a Service de chirurgie digestive et de colo-proctologie, hospices civils de Lyon, hôpital Édouard-Herriot, 5, place d’Arsonval, 69437 Lyon cedex 09, France 
b Université Claude-Bernard Lyon I, 8, avenue Rockefeller, 69374 Lyon cedex 08, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 8
Iconographies 3
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

La pseudo-obstruction colique aiguë (POCA) ou syndrome d’Ogilvie correspond à une dilatation de tout ou partie du cadre colique et du rectum sans obstacle organique intrinsèque ou extrinsèque. Sa physiopathologie est encore mal connue. Elle survient souvent sur un terrain débilité. Devant la présence fréquente d’un point d’incongruence de calibre radiologique (cut-off), les diagnostics différentiels tels que les obstacles organiques doivent être éliminés. En l’absence de critère de gravité, le traitement privilégie en premier lieu le traitement conservateur suivi en cas d’échec du traitement pharmacologique dont le chef de file est la néostigmine ; la colo-exsufflation endoscopique représente également un traitement de choix dans l’arbre décisionnel surtout lorsque le cæcum est jugé préperforatif. La prévention des récidives repose sur l’emploi d’un tube intracolique multiperforé de Faucher et l’administration de poly-éthylène glycol. Des moyens thérapeutiques alternatifs sont également possibles : anesthésie péridurale, cæcostomie percutanée colo- ou radioguidée, décompression à l’aiguille. La chirurgie est à envisager en cas d’échec du traitement médical ou suspicion de perforation colique : cæcostomie ou éventuellement intubation pancolorectale transanale peropératoire par tube multiperforé par laparotomie. La chirurgie est grevée d’une lourde morbi-mortalité.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Ogilvie's syndrome describes an acute colonic pseudo-obstruction (ACPO) consisting of dilatation of part or all of the colon and rectum without intrinsic or extrinsic mechanical obstruction. It often occurs in debilitated patients. Its pathophysiology is still poorly understood. Since computed tomography (CT) often reveals a sharp transition or “cut-off” between dilated and non-dilated bowel, the possibility of organic colonic obstruction must be excluded. If there are no criteria of gravity, initial treatment should be conservative or pharmacologic using neostigmine; decompression of colonic gas is also a favored treatment in the decision tree, especially when cecal dilatation reaches dimensions that are considered at high risk for perforation. Recurrence is prevented by the use of a multiperforated Faucher rectal tube and oral or colonic administration of polyethylene glycol (PEG) laxative. Alternative therapeutic methods include: epidural anesthesia, needle decompression guided either radiologically or colonoscopically, or percutaneous cecostomy. Surgery should be considered only as a final option if medical treatments fail or if colonic perforation is suspected; surgery may consist of cecostomy or manually-guided transanal pan-colorectal tube decompression at open laparotomy. Surgery is associated with high rates of morbidity and mortality.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Pseudo-obstruction colique aiguë, Syndrome d’Ogilvie, Néostigmine, Colo-exsufflation, Cæcostomie, Cut-off

Keywords : Acute colonic pseudo-obstruction syndrome, Ogilvie's syndrome, Neostigmine, Colonic exsufflation, Cecostomy, Cut-off


Plan


 Ne pas utiliser, pour citation, la référence française de cet article, mais celle de l’article original paru dans Journal of Visceral Surgery, en utilisant le DOI ci-dessus.


© 2015  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 152 - N° 2

P. 99-106 - avril 2015 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Résultats de la combinaison des interventions de Frey et de Beger dans le traitement de la pancréatite chronique
  • P. Hoang Ha
| Article suivant Article suivant
  • Mise au point sur les hépatectomies par laparoscopie : état des lieux de l’ACHBT
  • C. Goumard, O. Farges, A. Laurent, D. Cherqui, O. Soubrane, B. Gayet, P. Pessaux, F.-R. Pruvot, O. Scatton, pour l’ACBHT

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.