Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Triclopyr et fluroxypyr : deux herbicides impliqués dans un décès toxique - 07/05/15

Doi : 10.1016/j.toxac.2015.03.044 
H. Eysseric 1, 2, , N. Allibe 2, A. Barret 3, F. Grenier 2, 3, F. Paysant 2, 3, F. Stanke-Labesque 1, V. Scolan 2, 3
1 Laboratoire de pharmacologie-toxicologie, CHU de Grenoble, Grenoble, France 
2 Laboratoire de médecine légale, université Grenoble Alpes, Grenoble, France 
3 Clinique de médecine légale, CHU de Grenoble, Grenoble, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectif

Le triclopyr et le fluroxypyr sont des dérivés de la pyridine présents dans des spécialités phytosanitaires vendues comme herbicides. Nous rapportons un cas d’intoxication dans le contexte suicidaire d’une femme de 49ans suivie pour une pathologie bipolaire. Suite à l’autopsie médicolégale, nous procédons à l’analyse des prélèvements toxicologiques.

Méthodes

Nous disposons de prélèvements de sang cardiaque et périphérique, d’urine et de contenu gastrique. Les analyses de dépistage ont été réalisées à l’aide de quatre types de méthodes : une recherche des substances volatiles par CPG-DIF dans tous les prélèvements ; un screening direct par méthode immunochimique (Vista, Siemens®) appliquée aux médicaments et stupéfiants les plus courants (sang et urine) ; un screening par CL-BD après extraction alcaline et acide (sang et contenu gastrique) ; un screening par CPG-SM après extraction alcaline (Toxivial A®) (sang et urine) [1]. Des dosages de confirmation du triclopyr et du fluroxypyr ont été réalisés dans tous les prélèvements par CL-BD après extraction acide (Toxivial B®) et séparation sur une colonne C18 (Nucléosil 100-3C18 ; 150×4,6mm). Des dosages de confirmation de nordiazépam, oxazépam et quétiapine ont été réalisés dans le sang par CL/BD. Un dosage de valproate de sodium est réalisé par immunochimie (Vista, Siemens®).

Résultats

La présence de triclopyr et de fluroxypyr mise en évidence par deux techniques de screening chromatographiques (CL-BD ou CPG-SM) dans le sang, les urines et le contenu gastrique a été confirmée par les concentrations mesurées en CL-BD (Tableau 1). Des médicaments psychotropes ont également été retrouvés dans les milieux biologiques, aucun n’a été mesuré à une concentration toxique dans le sang : valproate de sodium à 28,5mg/L ; nordiazépam à 183μg/L ; oxazépam à 51μg/L et quétiapine à 179μg/L. À l’autopsie, il est conclu à un décès consécutif à un syndrome asphyxique probablement toxique.

Conclusion

Ces résultats sont compatibles avec une ingestion de triclopyr et de fluroxypyr potentiellement mortelle. À notre connaissance, aucune concentration sanguine n’a été décrite jusqu’à présent dans un contexte d’ingestion volontaire pour le fluroxypyr, en revanche un cas a déjà été décrit pour le triclopyr du même ordre de grandeur [2]. La répartition entre le sang cardiaque et le sang périphérique n’est pas en faveur d’une forte redistribution post-mortem. La concentration urinaire en triclopyr mesurée dans notre cas est plus de 100 fois supérieure à celles décrites en exposition professionnelle [2, 3].

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2015  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 27 - N° 2S

P. S34-S35 - juin 2015 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Mise au point du dosage d’ajmaline, de yohimbine et de réserpine par CL-HR-SM : application à un cas d’intoxication mortelle
  • T. Gicquel, C. Hugbart, S. Lepage, F. Le Devehat, A. Baert, R. Bouvet, I. Morel
| Article suivant Article suivant
  • Limites du dosage de l’acide valproïque dans les intoxications au valpromide
  • F. Bevalot, T. Guinet, C. Bottinelli, Y. Gaillard

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.