Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Limites du dosage de l’acide valproïque dans les intoxications au valpromide - 07/05/15

Doi : 10.1016/j.toxac.2015.03.045 
F. Bevalot 1, , T. Guinet 2, C. Bottinelli 1, Y. Gaillard 3
1 Laboratoire LAT LUMTOX, Lyon, France 
2 Institut de médecine légale, Lyon, France 
3 Laboratoire LAT LUMTOX, La Voulte-sur-Rhône, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 2
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectif

Le valpromide n’est généralement considéré que comme une pro-drogue, actif après transformation en acide valproïque. Ainsi le valpromide est rarement dosé et sa toxicité est peu documentée. Toutefois, dans certains cas de surdosage de valpromide, les patients présentent une symptomatologie pouvant aller jusqu’au coma alors que les concentrations sanguines d’acide valproïque sont thérapeutiques à la prise en charge pour atteindre des concentrations toxiques dans les heures suivant l’hospitalisation [1]. La toxicité propre du valpromide ne peut donc être exclue. Le but de cette présentation est de décrire un cas de décès impliquant un surdosage de valpromide avec une concentration sanguine non toxique d’acide valproïque.

Méthodes

Après extraction liquide/liquide, le valpromide a été dosé par LC-DAD et l’acide valproïque par GC-MS.

Résultats

Un homme de 49ans, présentant des antécédents de dépression, est découvert décédé dans son lit. Les constatations autopsiques mettent en évidence la présence de nombreux comprimés médicamenteux dans le contenu gastrique, une congestion de l’ensemble des organes et la présence d’un globe urinaire (660mL). L’état antérieur cardiovasculaire de la victime était par ailleurs sévère associant rétrécissement aortique, fibrose endocardique et hypertrophie ventriculaire gauche. De ces constatations, il ressortait que l’hypothèse d’une intoxication médicamenteuse aiguë était la plus probable pour expliquer le décès. L’éthanolémie était négative ainsi que la recherche d’une consommation récente de substances stupéfiantes. Une acétonémie à 25mg/L était par ailleurs observée. Les résultats des dosages de substances médicamenteuses et de leurs concentrations thérapeutiques et toxiques sont rapportés dans le tableau 1. Concernant le valpromide, Bialer [2] a observé des concentrations de 2 à 14μg/mL, 15min à 3h après une prise thérapeutique de sirop de valpromide.

Conclusion

Ces résultats sont compatibles avec un décès survenant au décours d’un surdosage de valpromide. La cause médicale du décès retenue est un surdosage de valpromide associé à un état antérieur cardiovasculaire sévère. Compte tenu des données de l’enquête, la cause médicolégale retenue est un suicide. Ce cas montre que dans les suspicions d’intoxication au valpromide avec une concentration sanguine non toxique d’acide valproïque, le dosage du valpromide peut se révéler informatif.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2015  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 27 - N° 2S

P. S35-S36 - juin 2015 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Triclopyr et fluroxypyr : deux herbicides impliqués dans un décès toxique
  • H. Eysseric, N. Allibe, A. Barret, F. Grenier, F. Paysant, F. Stanke-Labesque, V. Scolan
| Article suivant Article suivant
  • Recherche et/ou dosage simultané en 10 minutes des cannabinoïdes, des opiacés/opioïdes, des dérivés amphétaminiques et de la cocaïne et ses métabolites, dans le sang total par UPLC-MS/MS
  • J.-F. Wiart, V. Clin, C. Richeval, L. Humbert, A. Garat, J.-M. Gaulier, D. Allorge

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.